Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

66e Congrès de l’ordre des experts-comptables - Agnès Bricard : « Cette profession est grande grâce à vous »

le - - Actualités

66e Congrès de l’ordre des experts-comptables - Agnès Bricard : « Cette profession est grande grâce à vous »
Lors du congrès national des experts comptables qui vient de fermer ses portes au parc Chanot a Marseille, Agnès Bricard, présidente nationale a tenu à venir sur le stand de notre groupe de presse accompagnée notamment de Serge Bottoli et de Pierre Grafmeyer saluer les collaborateurs des Nouvelles Publications, de TPBM, du Tout Lyon, du Journal du BTP et de L'Essor.

Près du tiers de la profession était présent au parc Chanot pour le rendez-vous annuel des experts-comptables, sans compter les présences remarquées de Valérie Pécresse, ministre du Budget, Frédéric Lefebvre, secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’artisanat, des PME et des professions libérales, d’un commissaire du gouvernement, de nombreux élus et personnalités.

Tous réunis pour participer à des conférences, des ateliers et des tables rondes qui auront permis de prendre la vraie mesure des enjeux autour de la très petite entreprise (TPE), thème du congrès, depuis sa création jusqu’à son développement, en passant par son financement.
Lors de l’ouverture de ce 66e congrès, après les discours officiels, Agnès Bricard, présidente du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables, a pris la parole : « Merci à tous de croire en notre politique qui consiste à servir l’entreprise. Nous avons choisi le thème de la TPE car elle représente notre coeur de métier. Nous sommes 19 000 experts-comptables au service de plus de 2 millions d’entreprises. La comptabilité est source de profit, de valeur ajoutée et de richesse. En cette période de crise pour les trésoreries, nous devons être leurs intermédiaires avec les banques pour leur financement et plus généralement, mettre en place des solutions par types de difficultés, pour les aider dans leur développement. » Et d’ajouter : « Tout cela, en sachant anticiper, en faisant preuve d’intelligence économique et en étant en relation étroite, intuitu personae, avec leurs dirigeants lorsqu’il s’agit de les alerter ». Agnès Bricard terminera son discours en expliquant que « cette profession est grande grâce à vous et doit continuer à grandir avec vous. Vous êtes nos ambassadeurs. »

Valérie Pécresse : « Poursuivre l’innovation »

Avant que Valérie Pécresse, ministre du Budget, ne prenne la parole, la présidente du Conseil supérieur, Agnès Bricard, lui a fait part de ses souhaits en matière d’innovation (crédit d’impôt recherche et projet de la profession de création d’un guide prudentiel fiscalement parlant, au service des PME) mais aussi des avancées de la profession concernant les petits prêts aux entreprises, la dématérialisation. Elle lui a aussi fait part des 10 propositions de simplification pour les micro-entités. Ce à quoi, la ministre a répondu : « Notre engagement est commun. Je suis heureuse que vous proposiez des solutions aux entreprises les plus exposées aux aléas de la conjoncture. En France, nous devons poursuivre l’innovation, une nécessité que, grâce aux experts-comptables, partenaires privilégiés des Pouvoirs publics et des entreprises, de nombreuses PME ont compris ». Puis, la ministre appellera de ses voeux un nouveau cadre fiscal stable et prévisible, adapté aux nouvelles réalités.

Frédéric Lefebvre :« Simplifier la vie des entreprises »

Le secrétaire d’Etat chargé du Com¬merce, de l’artisanat, des PME et des professions libérales veut s’inspirer des Pays-Bas pour simplifier la vie des entreprises. « Là-bas, dit-il, en 10 ans, la baisse de l’impôt-papier a permis un gain d’un point de PIB grâce aux efforts de simplification et au suivi de leurs résultats. » Il évoque ainsi pêle-mêle la réduction du nombre de lignes du bulletin de travail accomplie par les experts-comptables, la déclaration unique nominative. « Un vrai enjeu de com¬pétitivité et d’attractivité. » Aussi, le ministre entend poursuivre la mise en place de supports adaptés à tous les jeunes qui aspirent à voler de leurs propres ailes. « Le mouvement est lancé, consacrons-nous désormais à l’accompagnement », a lancé Frédéric Lefebvre, dans l’idée de tirer la TPE vers l’ETI (entreprise de taille intermédiaire), une espèce encore trop rare en France.

Le message de Nicolas Sarkozy

René Ricol, commissaire général aux investissements d’avenir, a joué les messagers du président de la République en lisant un message adressé par ce dernier à la profession comptable. A travers René Ricol, Nicolas Sarkozy a ainsi souligné le rôle irremplaçable de pédagogie joué par la profession envers les clients ; son soutien apporté au financement des PME et à l’emploi. Le président Sarkozy a aussi dit pouvoir compter sur les experts-comptables dans la simplification des formalités qui a été entreprise. Il a salué leur partenariat en tant que tiers de confiance et leur action en faveur de l’interprofessionnalité, tout cela a-t-il dit, « dans l’intérêt général pour répondre aux défis de l’économie française ». René Ricol a confié aux deux présidents des instances professionnelles que Nicolas Sarkozy souhaitait les rencontrer avant la fin de l’année pour évoquer tous les sujets.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide