Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Bilan positif pour Festi’Vache

le - - Territoires - Monts du Lyonnais

Bilan positif pour Festi’Vache
La 5e édition de Festi'Vache qui s'est tenue du 16 au 22 mars laisse apparaître un bilan positif, même si elle s'est déroulée plus tard que les autres années et que la météo, trop ensoleillée, ne lui fut pas favorable. Les 24 films projetés durant la semaine ont totalisé 1 688 entrées, un peu moins que l'année dernière. Le jeudi 17 mars, un grand nombre de scolaires a pu voir « La vie sauvage des animaux domestiques » qui les a ravis, d'autant que le cinéaste était présent et s'est prêté de bonne grâce à répondre aux nombreuses questions des enfants.

Quelques nouveautés cette année avec plusieurs projections de « Juliette et le photographe » à la maison de retraite, avec aussi la mise en place de Festi’Veau et la projection de cinq films sur les animaux de la ferme pour les enfants.

On notera aussi le défilé de lancement de Festi’Vache avec les enfants du centre de loisirs Méli-Mélo déguisés en animaux et le salon des festivaliers, lieu de rencontre autour d’un thé ou d’une boisson.
Le dimanche 20, le « marché des arts et saveurs a connu son succès habituel, le repas campagnard a réuni près de 250 convives, le repas africain mafé du dimanche soir fut une découverte gastronomique pour 130 personnes. Seules les absences de la réalisatrice Ariane Doublet, l’invité d’honneur, par suite de deuil et celle de 2 écrivains furent regrettées. Le film d’Ariane Doublet « Les Sucriers de Colleville » a reçu le 1er prix du jury, « l’Epi d’or ». Le 1er prix du public est revenu à « Vertige d’une Rencontre » de Jean-Michel Bertrand, il a reçu le « Fagot d’or ».
La 6e édition de Festi’Vache est prévue du 2 au 9 mars 2012 : « Il faut se pencher sur la programmation et la mise en place près d’une année à l’avance », notait la cheville ouvrière de Festi’Vache, Claire Rulliat, qui avec un petit groupe, avoue avoir toujours quelques craintes au départ de chaque édition. « La satisfaction vient ensuite et la motivation pour l’avenir s’en trouve renforcée » conclut cette fidèle servante du Paradiso, aidée par un grand nombre de bénévoles, ados et adultes.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide