Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Bilan régional de la production agricole 2010

le - - Actualités

Bilan régional de la production agricole 2010
Une année assez bonne pour l'agriculture en Rhône-Alpes (©AS)

Jeudi 30 juin, le service statistique du ministère de l’Agriculture publiait son rapport annuel sur la situation agricole dans la région.

Plusieurs faits marquants sont signalés comme la bonne forme des récoltes de céréales « les rendements se révèlent très bons dans l’ensemble contrairement à la tendance nationale ». L’année 2010 est donc un bon cru notamment pour la moisson de céréales à paille. Les cours se sont envolés suite à une faible récolte mondiale, 200 E la tonne. L’an dernier, les céréales couvraient 329 000 ha dont deux tiers affectés à la culture du maïs (la région se classe au 5e rang au niveau de la production nationale) et du blé. L’Ain, l’Isère et la Drôme sont les premiers producteurs régionaux. L’année 2010 marque aussi un regain de dynamisme dans le secteur de la production laitière. Conséquence de la revalorisation du prix du lait résultat des accords entre producteurs et industriels durant l’été dernier et d’une bonne récolte fourragère. On note ainsi que le prix moyen par litre de lait livré est supérieur de 4 % à celui de 2009, mais reste tout de même inférieur à celui de 2008, 8,7 %. Ce sont plus de 14 M d’hectolitres qui ont été livrés soit 4 % de plus que l’année précédente. Et se sont les départements de la Loire, de l’Ain et la Haute-Savoie qui produisent le plus avec 60 % de la production régionale. Au rayon des mauvaises nouvelles, la production de fruits d’été n’est pas au beau fixe notamment du côté des récoltes d’abricots et cerises qui connaissent une chute de 30 % par rapport à l’année précédente. Même son de cloche du côté des récoltes de poires, des pêches, des noix. Côté vignoble, 2010 a vu la production de 2,4 M d’hectolitres soit encore inférieure de 8 % à la moyenne des 5 dernières années. Et c’est le Beaujolais qui arrive en tête des vins AOP de la région, suivi par les Côtes du Rhône. Enfin dernier point sur lequel insiste le rapport : le revenu des exploitants augmente après 2 années de forte baisse suite notamment, pour les éleveurs en particulier, à l’augmentation du prix du lait et la redistribution des aides de la Politique agricole commune (Pac).




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide