Fermer la publicité

C'est décidé : L'Auvergne et Rhône-Alpes vont fusionner

le - - Territoires

Leur nombre sera ramené de 22 à 14 « super » régions en procédant par fusion.

C’est un peu plus que l’objectif de « diviser par deux » le nombre de régions que le Premier ministre Manuel Valls avait fixé dans son discours de politique générale. Les contours actuels des régions seront donc conservés. Les départements qui constituaient la même région ne seront pas associés à des régions différentes.

L’Auvergne et Rhône-Alpes constitueront un nouvel ensemble de 12 départements : Allier, Cantal, Haute-Loire et Puy-de-Dôme ; Ain, Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône, Savoie et Haute-Savoie. Cette nouvelle région comptera 7 634 223 habitants (soit 11,7 % de la population français) et affichera un PIB régional de 230,75 M€ (soit 11,4 % du PIB national).

Les départements continueront à exister, l’horizon de 2020 pour les voir disparaître reste de mise à l’heure actuelle. Leurs compétences devraient cependant être largement diminuées au profit des intercommunalités et des régions.

Plus d’information dans notre édition de vendredi 6 juin 2014.





Du même sujet


L'Essor

Hebdomadaire d’informations locales et régionales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Abonnement au journal l'Essor› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide