Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Cérémonie des vœux à Vaugneray : bilan et projets pour 2012

le - - Territoires - Vallons du Lyonnais

Cérémonie des vœux à Vaugneray : bilan et projets pour 2012
Le maire Daniel Jullien

« 2011 aura été une année bien remplie puisque nous avons enfin terminé la réhabilitation de l’ancien monastère de la Visitation, fin juillet 2011.

Ce gros chantier aura duré plus de 2 ans. Même si les circulations extérieures sont maintenant terminées, il reste l’aménagement de l’environnement.
La mise en place du nouveau plan local d’urbanisme a représenté  énormément de travail de réflexion au sein des différentes commissions. Il faudra concrétiser toutes ces données en 2012. 
2011 aura vu la réalisation du local de stockage pour le sel, l’aménagement de la vitrine forte  de l’église pour l’exposition du patrimoine d’art sacré, divers travaux dans les locaux pour favoriser le développement de la vie économique ; changement de sols à la MJC, rénovation d’appartements communaux. Il remerciait les agents communaux qui réalisent ces travaux dans des délais souvent très courts.
Gérard Duplat donnait le programme de travaux pour  2012 :   construction du nouveau centre de  secours, route de Bordeaux ; création d’un cheminement piétonnier entre la place Albert-Ruillat et l’Auberge fleurie ; aménagement d’une voirie sous le cimetière pour la construction d’un immeuble conventionné composé de 17 logements et 12 maisons ; réfection du hall d’accueil de la MJC  avec accès handicapé et cloisonnement de 2 bureaux ; création d’un bureau dans le local Usol, isolation et changement des ouvertures salle des associations. Suite au rachat d’un bâtiment à  la clinique, route de Malval : aménagement d’appartements  et du parking privé côté Madone,  en parking communal ; poursuite de  l’élaboration du Plu (plan local d’urbanisme) qui devrait être concrétisé mi-2012.
Daniel Jullien, maire, formulait ses vœux en souhaitant « que les habitants de notre commune trouvent à Vaugneray ou plus largement dans l’Ouest lyonnais, un cadre de vie et une offre de services correspondant à leur attente. Qu’ils trouvent également des domaines où exprimer leurs talents afin que tous en bénéficient ». Il avait une pensée  particulière pour la  doyenne, Mlle Radix, qui a fêté ses 107 ans le 7 décembre dernier.
Il revenait sur  la réhabilitation de l’ancien monastère, « le chantier le plus important que la commune ait conduit depuis longtemps. Cette opération, que nous avons voulue exemplaire en matière de développement durable, nous a fait mesurer les limites en termes d’organisation d’une commune comme la nôtre ; elle n’a été possible que grâce à l’implication exceptionnelle de l’adjoint aux travaux Gérard Duplat, du responsable des services techniques Dominique David et de la DGS Laurence Berton qui a passé le flambeau à Cécile Moirot ».
Le maire rappelait la réflexion lancée sur les actions possibles en direction de la jeunesse pour l’impliquer autant que faire se peut dans la vie locale, valoriser ce que font les jeunes, travailler avec eux pour mettre en place ou développer tout ce qui peut créer du lien entre eux. « Nous croyons que ceci peut aider à révéler leur sens de la solidarité, à renforcer l’envie de prise de responsabilité. Diverses  associations ont à leur tête ou dans leur bureau des jeunes qui n’ont pas peur de s’investir. Je tiens à les féliciter et les encourager.»

L’avenir de la maison de retraite Les Emeraudes

Et le maire d’enchaîner avec un sujet qui le préoccupe particulièrement : l’avenir de la maison de retraite Les Emeraudes, en rappelant les enjeux. « La maison qui accueille en priorité des résidents des 16 communes des cantons de Tassin et Vaugneray, sous la houlette de Claudine Souillard, directrice, fonctionne bien La qualité du travail des équipes auprès des résidents est unanimement reconnue. Les finances sont saines et la maison n’a pas de dette. Elle a besoin d’évoluer pour pouvoir accueillir plus de personnes en lits médicalisés. Or, le syndicat intercommunal des personnes âgées, propriétaire, pour des raisons financières et juridiques n’a pas la possibilité de faire face à ces nouveaux investissements. Il souhaite se désengager de son rôle de propriétaire pour se concentrer sur des actions plus en direct avec les personnes âgées de nos communes.
Si nous ne présentons pas courant janvier un projet d’établissement avec une solution pour l’immobilier à l’Agence régionale de santé, l’organe qui donne l’agrément pour les lits médicalisés en l’occurrence 61 existants plus 33 nouveaux, nous prenons le risque de perdre l’agrément au moins pour les 33 nouveaux lits. Ce qui serait vraiment dommage, dans la mesure où la demande est très forte. La viabilité même des Emeraudes pourrait être mise en cause, si l’établissement n’a pas une taille suffisante.
Les maires des communes concernées réaffirment leur choix de garder à cette maison son caractère de service public et ne veulent pas se laisser aller à la facilité qui consisterait à céder les lits à un organisme privé. »
La solution semblant répondre le plus rapidement à la demande de l’ARS, serait que la commune de Vaugneray devienne le gestionnaire de l’immobilier dans un rôle de propriétaire pour ensuite traiter avec l’association intercommunale gestionnaire de l’établissement : « J’espère qu’aucun nouvel écueil juridique ne viendra compromettre cette solution. Il en va de l’idée que nous nous faisons du service que nous devons à nos anciens. »
Après un tour d’horizon de la situation  en France et dans le monde, Daniel Jullien rappelait que la mission des communes est de gérer le local et incitait les Valnégriens à s’impliquer dans la mesure de leurs moyens.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide