Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Cap en pays mornantais pour le Salon de l'habitat

le - - Territoires - Balcons du Lyonnais

Cap en pays mornantais pour le Salon de l'habitat
Le 6 avril à 11 h avait lieu l'inauguration officielle du Salon de l'habitat et du jardin, sous l'égide du Cap (Commerçants et artisans de proximité), nouvelle appellation de l'Ucapam (Union des commerçants et artisans du pays mornantais), dans le cadre du boulodrome complétement transformé pour l'occasion, avec moquette et stands décorés. Une quarantaine d'artisans, de commerçants et de services d'information étaient sur le pied de guerre pour répondre aux questions et aux besoins d'un public venu en nombre.

Marc Colson soulignait que désormais commerçants et artisans seraient donc réunis sous l'enseigne de « Cap » après les passages évolutifs par l’Ucam et l’Ucapam et remerciait la mairie de Mornant et la Copamo pour leur soutien.

Le maire Yves Dutel précisait qu'il y avait déjà eu un premier Salon de l'habitat 18 ans plus tôt, rassemblement important pour parler ensemble et apporter des solutions collectives aux visiteurs. Yves Gougne, vice-président de la Copamo, se réjouissait de voir l'ambiance constructive des nombreuses entreprises du pays qui engendrent en moyenne 3 % d'emploi de plus par an et n'hésitent pas à collaborer avec les chambres consulaires. Et de souligner l’importance de l'apprentissage, de la solidarité et de la « consommation » locale.
Gérard Grange développait le programme local de l'habitat qui inclus les travaux pour les personnes âgées, la Copamo étant un levier pour permettre la réalisation de logements à des prix abordables. Paul Delorme notait que les permis de construire sont en diminution importante et qu'il faut reconduire une aide aux communes, de même il faut maintenir l'emploi et pour cela, il faut que les collectivités y consacrent de l'argent.
Pour conclure, le député Georges Fenech précisait qu'il est intervenu auprès du ministre concerné pour que soit permis  aux artisans et commerçants de travailler en allégeant la TVA, en simplifiant les formules administratives, en combattant le marché noir, en encourageant les jeunes et en leur transmettant le savoir, tout en maintenant le lien social. La conclusion était apportée par un tour des stands par tous les officiels venus encourager et féliciter les professionnels, et se réjouissant que le Cap (qui compte 80 adhérents actuellement) réussisse le défi de la proximité.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide