Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Caserne de Sathonay-Camp : ouverture en juillet 2012

le - - Actualités

Caserne de Sathonay-Camp : ouverture en juillet 2012
Le gros oeuvre est déjà bien avancé mais il est encore difficile d'imaginer quel visage aura le pôle de Gendarmerie de Sathonay-Camp à sa livraison, dans un an et demi. Un projet de 160 MEUR qui redonnera vie au no man's land de l'ancienne caserne militaire.

« Sathonay-Camp, ville morte, va revivre » : ce sont les mots de Pierre Abadie, maire de la commune, un brin extatique lors d’une visite de chantier sur le site du futur pôle régional de Gendarmerie.

Nous sommes ici sur l’ancien camp militaire du 99e RI. Un tènement de 32 hectares déserté en 1997. Il aura fallu plus de dix ans pour lui retrouver une destination. Pierre Abadie explique qu’il travaille sur le dossier depuis 13 ans !
Concrètement, une ZAC, dénommée Castellane, a été créée en septembre 2006 pour l’aménagement de la moitié du terrain. Un nouveau morceau de ville comprenant 650 logements, des commerces, des bureaux et des infrastructures publiques verra donc le jour d’ici 2020, sous la baguette de la SERL (aménageur).

Mais d’ici juillet 2012, l’autre moitié du terrain aura été reconquis. C’est l’Etat qui investit sur ces 16 ha pour y construire le futur pôle « commandement - soutien - stationnement des unités de Gendarmerie mobile ». Un projet de 160 M€ qui, selon le préfet Jean-François Carenco, devrait générer des économies. Il faut dire que ce chantier - le plus gros chantier de génie civil de France pour le compte du ministère de l’Intérieur - aura pour effet de réduire à deux le nombre de sites des unités de Gendarmerie du département. L’autre site étant le pôle « départemental et judiciaire » de la caserne Delfosse à Lyon.

Avec un tel projet, on imagine que le contenu sera impressionnant. Le général Jacques Grandchamp le confirme : 42 corps de bâtiments, dont 422 logements pour les gendarmes et leurs familles (environ 1 500 personnes), un pôle d’hébergement de 167 chambres et des espaces de travail sur 30 000 m² comprenant des bureaux, des locaux de services et techniques, des « espaces d’environnement » (centre médical, gymnase, pôle alimentation, hôtellerie) ainsi que des zones d’archives, ateliers et armurerie. Le tout dans un cadre extrêmement verdoyant, avec des bâtiments HQE et BBC (surcoût de 14 %).

L’opération, qui fera gagner 25 % d’habitants à la commune, est menée dans le cadre d’un partenariat public / privé. L’Etat a confié, moyennant loyer, la responsabilité de la réalisation du pôle à une entreprise ad hoc : Sathonay Camps Service (SCS), créée par les sociétés GCC et GDF Suez. SCS a réuni les entreprises compétentes pour concevoir et réaliser le projet mais également pour l’entretenir pendant 30 ans. « Dans 30 ans, indique Christian Miot, directeur général adjoint, la SCS restituera le tout à l’Etat sans contrepartie. »

AR




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide