Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Centre Germaine-Revel : la retraite de Francis Cristallini

le - - Territoires - Balcons du Lyonnais

Centre Germaine-Revel : la retraite de Francis Cristallini
Estelle Crozier et Francis Cristallini

Né le 26 mai 1943 en Picardie, il s'initie rapidement au métier d'ingénieur analyste programmeur chez IBM, puis de contrôleur de gestion, de marketing-merchandising et enfin de management social et de droit à l'IGM.

Commence alors une carrière riche et atypique, avec un poste d'ingénieur chez IBM, puis de directeur financer et administratif dans le groupe Gedimat ; président d'un groupe industriel et commercial dans la confection, le sport et la mode, puis pendant 15 ans des fonctions de Direction à l'Adapei de l'Isère en charge du handicap mental (centre d'aide par le travail, foyers et ateliers protégés de l'Afipaeim).
Par ailleurs, et pendant cette période il est élu adjoint au maire et vice-président du district de La Tour-du-Pin, président de l'écomusée Nord-Dauphiné, président de l'Association de réinsertion sociale auprès du tribunal de grande instance de Bourgoin-Jallieu et enfin médiateur au pénal et conciliateur au civil auprès de la cour d'appel de Lyon.
Pour toutes ces actions, il se voyait remettre le mardi 12 février 1991 les insignes de chevalier dans l'Ordre national du Mérite. C'est alors que sous la présidence d’Antoine Guyot, il est recruté le 13 février 1995 comme directeur du centre médical Germaine-Revel. C'est grâce à lui que l'établissement a été sauvé de la faillite, ayant mis au jour d'énormes fuites comptables. Il a rétabli l'influence du conseil d'administration qui donne les directives à suivre ; il a convaincu les autorités de tutelle de reconstruire l'hébergement du centre et a toujours été là pour appuyer les demandes techniques et administratives.
Pendant 18 ans, il a toujours été disponible, compétent et performant et c'est avec plaisir que Martine Surrel, maire de Saint-Maurice et présidente de l'Association, lui a remis la médaille du travail Grand Or en 2010 pour 50 ans d'activité.
C'est pourquoi, en ce 31 janvier, il y avait beaucoup d'émotion et de reconnaissance parmi tous ceux et celles qui étaient présents et qui voulaient l'entourer avant son départ en retraite dans l'Isère et accueillir officiellement leur nouvelle directrice, Estelle Crozier.
Tout se terminait par la remise de la médaille de la Commune d'un sympathique cadeau, un séjour pour deux dans une villa pour 3 jours de balnéo.
Merci Monsieur Cristallini, L'Essor vous souhaite une bonne retraite !

J.R.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide