Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Chanson/pop - Quand la beauté se fait française, c’est une histoire de fantôme !

le - - Actualités

Chanson/pop - Quand la beauté se fait française, c’est une histoire de fantôme !
La Grande Sophie (©Yann Orhan)

Après Des vagues et des ruisseaux sorti en 2009, un album épuré et acoustique qui avait fait l’unanimité en raflant notamment le Grand Prix Charles Cros, La Grande Sophie revient avec l’album : La place du Fantôme (février 2012, Polydor).

Entre ces deux albums, elle a marqué une petite pause, une pause qui lui a permis de se relancer dans l’écriture à l’automne 2010. Dès le printemps suivant, tout se déclenche et ses nouveaux titres arrivent les uns après les autres. Dans ce nouvel album, La grande Sophie fait évoluer son empreinte sonore et nous entraîne dans un univers qui laisse planer un certain mystère, un côté étrange, qui parait presque insaisissable… Mais, elle s’assume ici, trouve un équilibre et laisse de la place à son imaginaire qui apparaît comme l’image d’un fantôme entre des zones de lumière, des zones d’ombre, des obsessions, des blessures, des espoirs… Les morceaux sont à l’image de radiographies qui permettent de voir ce qui se passe à l’intérieur et révèlent une part de l’intimité de La Grande Sophie, comme l’illustre d’ailleurs la pochette de l’album. La place du Fantôme présente un travail structuré. Les titres prennent corps avec la voix de La Grande Sophie, soutenus par des mélodies claires, précises – Ne m’oublie pas -, des rythmiques pop enrichies par des arrangements riches intégrant notamment des synthétiseurs analogiques des années 70 et 80, comme dans Bye Bye Etc., et des instruments acoustiques – Susanne. La Grande Sophie lâche ici un peu prise mais maîtrise toujours autant sa voix !
Pour introduire cette soirée, se sera la pop-folk des lyonnais de Fake Oddity qui viendra vous entraîner au rythme d’un tout nouvel album « French Beauté » (28 mars 2012). Les quatre musiciens fond évoluer leur univers, changent de tempo, vont dans le sens des mélodies et dévoile un côté pop aux accents folk qui vient s’égarer dans différentes cultures entre l’Angleterre, les Etats- Unis, le Brésil, l’Afrique… Mais en conservant comme point commun la voix de Faik Sardag qui convient plutôt bien à l’exercice. A découvrir !

O.T.


Le Transbordeur
3 boulevard Stalingrad, VILLEURBANNE (69) ; www.mediatone.net, www.transbordeur.fr, www.fakeoddity.fr, www.lagrandesophie.com.fr.
Jeu. 3 mai à 20 h, 21 €./27 €.


[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Nn2srffqCSM&feature=player_embedded[/youtube]




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide