Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Christianne Deaux raconte les seigneuries

le - - Territoires - Balcons du Lyonnais

Christianne Deaux raconte les seigneuries
Le vendredi 18 mars en la salle Saint-Laurent, dans le cadre d'une soirée organisée par le Lien de Saint-Laurent, Christianne Déaux (conférencière et historienne) était venue transmette son savoir en matière de seigneurs et seigneuries devant un public connaisseur et amateur d'Histoire.

La présidente Brigitte de Rouville, après son mot d'accueil, passait la parole en préambule à Joël de Rouville qui, pour le plan local, présentait le château et la famille de Saint-Laurent largement implantée dans la région aux XIII, XIV, XV siècles, ce qui pourrait expliquer le vocable de Saint-Laurent donnée à l'ancienne église romane citée dans le cartulaire de Savigny en 1239 et devenue paroisse à la place de la petite chapelle de Dagnins (citée dès le Xe siècle).

Christianne Deaux nous entraînait ensuite dans une explication technique de l'organisation médiévale, un fief étant un ensemble des terres de la seigneurie qui, selon son importance, bénéficiait de la basse, moyenne et haute justice (avec alors droit de mort sur les sujets). Cependant chacun dépendait d'un supérieur, le dernier échelon étant le roi. A noter que, pendant longtemps, les ecclésiastiques jouèrent un rôle de premier plan à travers abbayes, monastères où prieurés... jusqu'à Louis XIV qui prit tout en mains.


Un vocabulaire spécifique expliqué


Pendant près de 2 h Christianne Deaux entreprit de développer le fonctionnement d'une gestion assez compliquée avec des termes un peu barbares pour le profane, passant en revue les problèmes de transmission d'héritages, l'envie d'ascension sociale, l'obtention de la noblesse par mérite ou par charge, le découpage de terres et les particularités de la fiscalité, l'utilité des terriers ainsi que les nombreux termes employés tels : censives, tenures, abenevis, baux à cens, lod, mi-lod, banc, arrière banc… Les termes d'orientation : bize, vent, matin, soir. Les inventaires des terrains et de leur limites (nécessaires pour fixer l'impôt), les corvées, les hommes, les procès, les levées d'hommes d'armes en cas de conflits, et toute une série d'actes ou de comportements qui captivèrent l'attention des présents qui applaudirent vigoureusement cet exposé.


Note : Le texte de cette conférence peut être consulté sur le site du Lien de Saint-Laurent : www.liensaintlaurent.fr




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide