Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Cinéma - La vie d’une autre, de Sylvie Testud

le - - Culture et loisirs

Cinéma - La vie d’une autre, de Sylvie Testud
Juliette Binoche et Mathieu Kassowitz (© DR)

D’après le roman de Frédérique Deghelt (édition Actes Sud), Sylvie Testud, la réalisatrice et comédienne de Stupeurs et Tremblements ou de Sagan, montre un beau talent avec son premier film.

On est toutefois un peu déconcertée par les sautes de style au fil des images, de la comédie au drame, parce que l’alternance est trop marquée entre une première partie de comédie et une seconde partie plus dramatique. Le propos du film oscille entre une réflexion existentielle intéressante sur le temps qui passe et un discours un peu vain sur la mode : « On vit une vie de fous ! » Dans les années soixante-dix, on quittait les villes, et la course à la réussite sociale et consumériste pour aller courir le monde ; aujourd’hui, on le fait pour se recentrer sur sa vie familiale, c’est un postulat du film, questions de valeurs ! Il est plus important de faire un puzzle avec ses enfants que de présider une réunion stratégique d’un fonds d’investissements au 21e étage d’une tour de la Défense. Indiscutable, quoique simpliste…
L’artifice de scénario qui flirte avec le fantastique pose de bonnes questions : et si on se réveillait pour regarder nos vies, faire le bilan, de l’essentiel et de l’accessoire ? Cela dit le couple Binoche-Kassovitz fonctionne bien. Qui a dit que l’insulteur public du cinéma français était meilleur comédien que réalisateur ? Impression confirmée avec La Vie d’une autre où le garçon se révèle à sa place pilepoil, dans la peau d’un bon comédien, émouvant et juste.
Il faut dire que donner la réplique à Binoche doit remettre dans les rails n’importe quel comédien de MJC, tant l’actrice est susceptible d’inspirer la joie jubilatoire ou les larmes les plus désespérées dans le même battement de cil, ou le même frémissement à la commissure des lèvres. Drôle, brillante, émouvante, Juliette Binoche n’est pas La Binoche pour rien !

Eric Séveyrat


[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xn0bth_la-vie-d-une-autre-bande-annonce-officielle_shortfilms#[/dailymotion]




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide