Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Collectivités - Thizy-les-Bourgs : 5 = 1

le - - Actualités

Collectivités - Thizy-les-Bourgs : 5 = 1
Anne-Marie Escoffier, accompagné de M. Carenco, préfet de région, reçue par M. Mercier à l'hôtel de ville de Thizy

Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée à la Décentralisation, l'annonce d'emblée : « Il y a 11 communes nouvelles en France.

Vous êtes la seule que je viens voir. Vous êtes notre premier modèle. » Michel Mercier, sénateur et maire de la commune nouvelle a appliqué chez lui ce volet de la loi de décentralisation qu'il a signée en 2010 comme  ministre en charge de ce département. Ce n'est ni une fusion ni une absorption, les anciennes communes devenant une nouvelle commune qui garde l'état civil de chacune de ses composantes.
La commune nouvelle a désormais 6 500 habitants, 5 conseils communaux, 5 maires délégués et 5 adjoints, soit plus de 80 élus. Le nouveau maire explique le choix de cette nouvelle entité : « Nos cinq communes avaient une histoire qui les opposait les unes aux autres et  beaucoup de choses en commun. C'est un territoire de montagne difficile avec peu d'agriculteurs. Une industrie textile s'est développée puis diversifiée. Aujourd'hui nous avons plus de 2000 emplois dont la moitié dans la production et beaucoup de services. On veut associer les communes.»

Les points forts : l’économie, l’agriculture, le social, les finances

Pour se préparer à vivre cette aventure à cinq, de nombreuses  réunions entre élus ont eu lieu.  On ne voulait pas de fusion. Maires, adjoints et conseillers se sont retrouvés toutes les semaines pour aboutir à une charte : un engagement pris par chaque commune de se regrouper avec ses équipements, ses services tout en gardant ses racines. Ainsi chaque village  garde son école et ses traditions.
Michel Mercier avance les points forts qui ont été à l'origine de cette décision : l'économie, l'agriculture, le social, les finances. « On le fait pour le développement économique. Déjà deux entreprises sont venues avec 67 empois. On va faire une  commune plus offensive avec un développement social et culturel plus important. »
Première application du développement social : le portage des repas à domicile dans les cinq villages ; première application dans le domaine fiscal : on aligne le taux d'impôts de toutes les communes sur le taux le plus faible ; en agriculture il y aura incitation à créer des circuits courts et la mise en valeur de ceux-ci par une fête de l'agriculture.
Mme Escoffier a demandé quelles difficultés on rencontrait dans la nouvelle commune. Il en est une, pas encore résolue, quotidienne : les adresses postales. Quand le nom du destinataire est trop long, la machine ne peut pas le lire ; deuxième problème : toutes les communes n'ont pas le même système informatique, mais ce sera corrigé bientôt.

Louis Pralus


Une administration sur trois sites

La commune nouvelle a son siège à Thizy pour ne pas créer des dépenses nouvelles et trois  sites d'administration : tous les services administratifs sont à Bourg-de-Thizy avec le directeur général des services et tout ce qui concerne les élus et la police municipale se trouve à Thizy ; quant au CCAS (centre communal d’action sociale), il est installé à Marnand.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide