Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Combien de Saint-Sorlin en France ?

le - - Territoires - Balcons du Lyonnais

Combien de Saint-Sorlin en France ?
Maires et adjoints autour de la bannière

Elle regroupe également Saint-Sorlin-d'Arves (Savoie), Saint-Sorlin-en-Bugey (Ain), Saint-Sorlin-de-Vienne (Isère), Saint-Sorlin-de-Morestel (Isère), Montmelas-Saint-Sorlin (Rhône) et notre Saint-Sorlin « tout court » des monts du Lyonnais.

Saint-Sorlin-de-Conac, 212 habitants, est située sur la rive droite de la Gironde, en plein pays du Cognac, du Pineau et des « monjhettes », ces fameux haricots blancs. La vie est organisée autour des vignes, du marais et de l'estuaire ou les traditions de pêche et de chasse, très ancrées, renforcent la cohésion du village.
Ce vendredi 31 août, en fin d'après midi, ils étaient donc plus de 60 Saint-Sorlinois accueillis en fanfare par Véronique Piasécki, le maire, par les conseillers et par une bonne partie de la population chargée de loger les visiteurs. Au programme du samedi : visite d'une distillerie de cognac et visite du musée communal riche en costumes et en outils. Puis découverte d'une tonne de chasse, sorte de hutte enterrée, pourvue d'un confort certain. Tout l'art de cette chasse consiste à faire poser un canard sauvage, de nuit, sur un étang. Pour y parvenir, le « tonnier » a recours à des artifices, tels des canards en bois et des canards appelants.
L'après-midi, a été consacrée à une explication du marais qui représente les deux tiers de la surface de la commune. Il est défendu bec et ongles par les habitants contre les autorités qui voudraient le transformer en zone de rétention pour protéger les villes environnantes des inondations.
Ensuite, pêche au carrelet, ce ponton sur l'estuaire pourvu d'une petite cabane, un endroit tout aussi convivial que la tonne de chasse. Les habitants s'y rencontrent pour casse-croûter. La fin d'après midi fut consacrée à une croisière très commentée de l'estuaire, de ses activités et du pôle nature de Vitrezay dont Saint-Sorlin-de-Conac est très fier.
Le dimanche matin, tous les Saint-Sorlinois se sont retrouvés une dernière fois au théâtre de verdure prés de la petite église romane. Les Ballérits de Saintonge, groupe folklorique de la commune, les attendaient pour un divertissement. A l'issue de cette représentation très appréciée, ce fut le moment des discours, des remerciements et la désignation de Saint-Sorlin-en-Bugey qui recevra la rencontre en 2013.
Saint-Sorlin-de-Conac est un village accueillant ou il fait bon vivre. Grâce à des figures comme Annie et Jacquot, la mémoire du pays et les traditions sont préservées et même consolidées. Au moment du départ, les coffres des voitures n'étaient pas chargés que de valises, mais aussi de quelques bouteilles et semences de la production locale. Beaucoup de visiteurs devaient également constater une légère surcharge pondérale !




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide