Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Délinquance générale en baisse contre infractions en hausse

le - - Actualités

Délinquance générale en baisse contre infractions en hausse
De g. à d. : le colonel Jean-Valéry Lettermann, commandant du groupement de gendarmerie de l'Isère, Éric Le Douaron, préfet de l'Isère et Brigitte Jullien, directrice départementale de la sécurité publique

Bonnes nouvelles, en apparence, pour les Isérois ! L’année 2010 voit la délinquance générale comme de proximité diminuée par rapport à 2009.

Des résultats à nuancer cependant avec une hausse marquée des vols par effraction et de la criminalité organisée. Explications.

Les émeutes de la Villeneuve de l’été dernier ainsi que les braquages sur le département tels que celui du casino d’Uriage n’auront pas (trop) impacté les statistiques 2010 de la sécurité en Isère. A en croire ce bilan présenté le 25 janvier à la préfecture de l’Isère, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! La délinquance générale recule de 0,85 % par rapport à 2009 tandis que la délinquance de proximité est en baisse 0,78 % sur la même période. En ce qui concerne cette dernière donnée, elle retrouve ainsi le même niveau qu’en 2008, la délinquance de proximité ayant augmenté de 0,78 % en 2009.


Si de manière globale, la délinquance continue à régresser régulièrement depuis 2003, dans le détail, le bilan s’avère nettement moins positif. Les atteintes volontaires à l’intégrité physique ont certes diminué de 8,12 % par rapport à 2009 avec 6 599 faits constatés en 2010 soit 583 faits de moins. Mais les atteintes aux biens ont progressé de 0,70 % par rapport à 2009 avec 46 646 faits constatés. La hausse s’avère nettement plus inquiétante du côté des escroqueries et au niveau des infractions économiques et financières puisqu’elles croissent de 1,74 % par rapport à 2009. « Une bonne partie de ces escroqueries concerne des achats sur Internet », souligne le préfet de l’Isère Éric le Douaron. Mais que dire des vols par effraction de locaux industriels, commerciaux ou fi nanciers qui ont littéralement explosé : + 22,16 % par rapport à 2009 ! « Nous avons de gros efforts à faire sur ce point afi n de retrouver, au moins, notre niveau de 2009 d’ici mi-2011 », précise Éric Le Douaron. Même constat pour la criminalité organisée et la délinquance spécialisée en augmentation de 6 % par rapport à 2009. Une baisse du taux d’élucidation
concernant ses affaires de plus de 7,2 % entre 2010 et 2009 est également à souligner. Les vols par effraction de résidences principales et secondaires continuent de croître (+ 3,02 % par rapport à 2009) mais les violences physiques et crapuleuses s’avèrent en chute libre (- 17,54 % par rapport à 2009), ce qui est plutôt un bon signe. Les actes de délinquances et d’incivilité dans le réseau de transport en commun grenoblois ont faiblement diminué dans l’ensemble. Le préfet a également souligné que « les promesses ont été tenues » avec l’arrivée de 32 policiers. Un renfort de 18 gendarmes est programmé cette année afin d’accroître la lutte contre la délinquance sur le département. Des renforts attendus qui viendront assurément remplacer les nombreuses suppressions de postes qui ont eu lieu ces dernières années. [caption id="attachment_1744" align="alignleft" width="300" caption="De g. à d. : le colonel Jean-Valéry Lettermann, commandant du groupement de gendarmerie de l’Isère, Éric Le Douaron, préfet de l’Isère et Brigitte Jullien, directrice départementale de la sécurité publique"][/caption]




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide