Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Denis Richard « chasse » les cadres et les experts

le - - Actualités

Denis Richard « chasse » les cadres et les experts
Le fondateur de Nemrod, qui fêtera en juillet prochain les 20 ans de ce cabinet de notoriété spécialisé dans le recrutement de cadres dirigeants et experts pour, entre autres, l'aéronautique, le nucléaire, l'agroalimentaire, la santé et la gestion des risques, érige la liberté de parole, la transparence et l'exigence de qualité comme valeurs fondamentales de son métier.

Expert et spécialiste reconnu sur le plan national, Denis Richard est souvent « celui qu’il faut rencontrer » à Lyon pour un cadre supérieur soucieux de recueillir les perspectives d’emploi et d’évolution professionnelle.

Longtemps à la tête en région du 1er groupe français de recrutement de cadres, il a su construire un solide réseau personnel auprès des décideurs lyonnais.
Son « dernier défi » pourrait être de préparer sa succession à la tête de Nemrod -  Denis Richard dit avoir le temps et vouloir  le relever « de manière très progressive.» Pas évident pour un homme qui se qualifie volontiers d’« excessif» au travail. « Je serai là le temps qu’il faudra», dit ce Lyonnais élevé à Ainay avec sept frères et sœurs, et père de quatre enfants. « J’entends aussi poursuivre mes mandats (Administrateur de l’Unedic, Instance Paritaire pour l’emploi Rhône) pour le compte du Medef et surtout continuer à apporter mon témoignage dans les écoles de la région », dit celui qui a passé le cap des 61 ans en décembre dernier. Denis Richard n’en rajoute pas au moment d’évoquer les activités qu’il exerce bénévolement auprès des jeunes et des cadres au chômage pour leur ouvrir le champ des possibles en matière d’emploi. « C’est ce qui me plaît le plus ». Réussir à exploiter les talents, rendre la confiance à ceux qui l’ont perdue, aller à la rencontre des étudiants méconnaissant totalement le monde du travail. « J’ai horreur du gâchis, il y’a trop de potentiels non exploités» !
On interroge alors ce fumeur de pipe et l’on apprend que le public, Denis Richard en a déjà perçu les réactions. « Je suis un acteur de théâtre non exploité », dit-il avec cet humour parfois déroutant que lui connaissent ses quinze collaborateurs. En 1973, encore étudiant, il crée une troupe de théâtre, toujours en activité. Mais cela fait longtemps qu’il ne s’est plus mis en scène. Trop chronophage. « J’ai connu une période, il y’a bien longtemps», s’amuse-t-il, « où j’étais consultant le jour et acteur le soir. » Il confère au témoignage une haute importance dans l’orientation des futurs actifs.
Son souhait : rassembler un grand nombre de cadres actifs aux parcours variés prêts à s’engager à témoigner auprès des jeunes. Témoigner semble être…son obsession pour redonner l’intérêt et reconnaitre la richesse du travail en entreprise et surtout réduire l’anxiété de l’avenir.

Un « fils de vieille famille lyonnaise »

S’il doit songer actuellement au futur, Denis Richard profite aussi du 20e anniversaire de Nemrod pour « mesurer le chemin parcouru et faire le point sur les réussites et sur les échecs qui m’ont permis d’avancer ». C’est aussi l’occasion de se souvenir de ceux qui l’ont aidé à ses débuts. Récemment, ce « fils de  vieille famille lyonnaise » a perdu celui qui fut  un peu  son mentor, un industriel d’importance, personnalité connue. « Il a été présent dès le départ du projet de création de Nemrod. Il ne m’a jamais lâché, m’a toujours conseillé avec une grande discrétion. »
Il reconnait aussi que la « naïveté » et la confiance ont leurs limites même si elles lui sont nécessaires pour analyser, décrypter, comprendre et conseiller ses candidats. Au rang des « regrets », celui qui fait visiter avec fierté (on le comprend) ses locaux de la Place Louis Pradel, situés dans l’ancien showroom du couturier Hugo Boss, évoque le temps passé au travail. « Je m’interroge sur le coût réel de mon implication professionnelle. Je n’ai pas été assez disponible pour mes proches. N’ai-je pas trop travaillé ? Sûrement ».
Interrogée, Véronique Alart, directrice du Département Recherche (collaboration de 30 ans), décrit un homme à l’humour « parfois décapant », « fidèle et reconnaissant », grand travailleur, transparent dans ses démarches.
On oubliait : Denis Richard ne se contente pas de diriger son entreprise. Il exerce au quotidien sa véritable passion : la chasse des talents.

T.C.


Date : juillet 1993, date de création de Nemrod

Lieu : passerelle Saint-Georges (Lyon 2e), « souvenir de mon enfance lorsque j’allais à l’école »

Ambition : transmettre les valeurs de Nemrod pour le futur

Citation : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez plus jamais à travailler un seul jour de votre vie ». Confucius

Personnalité : Georges Clémenceau




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide