Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Education canine - Toutou... vous saurez tout

le - - Actualités

Education canine - Toutou... vous saurez tout
« L'animal est là pour nous apprendre des choses, encore faut-il être éveillé à cela ». André Roig est éducateur canin. Toutes les semaines, il nous délivre ses conseils, sachant que l'éducation du chien ne va pas sans l'éducation du maître... Cette rubrique est interactive : vous pouvez poser directement vos questions par courriel : andre.roig@wanadoo.fr. De quelles manières doit-on réprimander un chien ?

Pour réprimander un animal, il n'y a pas une  méthode.

En tout cas il faut toujours privilégier l'expression corporelle et l'intonation de la voix avant de passer à l'acte de « toucher » l’animal. Pourquoi ? Tout simplement parce que chaque fois que vous intervenez physiquement sur un chien, vous ne lui apprenez rien, vous le forcez à faire… Evidemment ça marche, par moment...
Mais à force de le contraindre physiquement tous les jours, de plus en plus fermement, vous allez soit en faire une « carpette » et là, il aura vraiment peur de vous, vous obtiendrez un soumission extrême ; mais à force, vous allez perdre un copain. Soit il va s'endurcir à votre contact physique, il sera alors de plus en plus résistant avec l'âge, avec une probabilité à un moment de se retourner contre vous pour vous agresser et là aussi vous allez perdre un copain (certainement à vie !..).
L'utilisation d'un ustensile de type journal plié, baguette, etc.. est à éviter, car beaucoup de chiens sont très impressionnés par la menace visuelle, certes, mais ils peuvent aussi mordre par peur ; dans ces moments, certains d'entre eux perçoivent la menace puissance dix. Et en plus, le jour ou vous n'avez pas l'ustensile dans les mains, votre chien vous dira « même pas peur, trouve autre chose »...
Donc, à partir du moment où votre chien fait quelque chose d'indésirable, haussez le ton (je n'ai pas dit criez), exprimez avec tout votre corps l'expression de quelqu'un qui n'est vraiment pas content, utiliser un ordre court et qui claque bien ,  le « Nooon ! » fera très bien l'affaire ; évitez les bla bla, vous allez perdre du temps et le temps est précieux dans ces moments là...
Obtenez rapidement l'apaisement de votre animal, ce qui signifie que votre chien de lui-même doit prendre une certaine posture, du style : s'asseoir, reculer, partir, se coucher, baisser la tête, les oreilles etc... Ne culpabilisez pas en voyant « sa petite tête de chien battu » car vous êtes persuadé que ce que vous faites est juste et bon ; remerciez-le et passez à autre chose.
Si malgré tout cela votre chien n'obtempère pas, mettez le rapidement à l'écart sans état d'âme, soit dehors si vous êtes en maison, soit dans une pièce seul, soit dans une caisse de transport, soit sur un balcon, soit à l'attache dans un coin de votre appartement, pour une dizaine de minutes, le temps qu'il se calme.
Attention : prendre un chien par la peau du cou n'est pas tabou pour moi et fait partie dans certain cas d'une possibilité, mais ce n'est pas donné à tout le monde de bien le faire et surtout de la manière la plus juste.
Je reçois régulièrement en cours de rééducation comportementale des maitres qui l'ont trop souvent utilisé et qui aujourd'hui sont confrontés à l'agression de leur chien. (qui « touche » peut s'attendre à un moment à être « touché »).

André Roig
Dog’s Cool - L’école du chien
Tél. : 04 72 46 31 75
Courriel : andre.roig@wanadoo.fr
www.dogscool.net




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide