Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Elections - Pas de chamboulement dans les chambres d’agriculture

le - - Actualités

Elections - Pas de chamboulement dans les chambres d’agriculture
(© F.R.)

Les élections aux chambres d’agriculture renouvellent pour six ans l’ensemble des membres des collèges qui les composent.

Deux premières pour cette « cuvée » 2013 : une obligation de mixité a été introduite dans les listes de candidatures, et les membres du collège des chefs d’exploitation de la chambre régionale d’agriculture sont élus au suffrage direct, sur listes départementales.
C’est ce collège, celui des chefs d’exploitation et assimilés, le plus important en nombre, qui sert à déterminer la représentativité des organisations syndicales aux niveaux départemental et régional. Sachant que 9 autres collèges viennent composer les chambres d’agriculture : propriétaires et usufruitiers, salariés de la production agricole, salariés des groupements professionnels agricoles, anciens exploitants et assimilés, sociétés coopératives agricoles de production, autres sociétés coopératives agricoles et SICA, caisses de crédit agricole, caisses d’assurance mutuelles agricoles et caisses de MSA, organisations syndicales d’exploitants agricoles.
Pour en revenir au collège des chefs d’exploitation et assimilés, les résultats des élections montrent une érosion spectaculaire de la participation, passant à l’échelon régional de 62,81 % en 2007 à 51,71 % cette année. Avec une fourchette de 43,08 % dans le Rhône à 59,2 % dans la Loire.  
Le rapport de force syndical est conservé. Ainsi la FNSEA-JA maintient sa position majoritaire partout, y compris en Savoie et Haute-Savoie réunies dans une même chambre interdépartementale (Savoie Mont-Blanc), et dans l’Ain où la Coordination rurale et la Confédération paysanne s’étaient réunies contre la majorité sortante. C’est dans le Rhône que la FNSEA-JA réalise son meilleur score, 59,24 %, malgré un très léger tassement (61,9 % en 2007)
La Confédération paysanne reste la deuxième organisation syndicale à l’échelle de la région Rhône-Alpes, contrairement aux résultats nationaux où elle est en troisième position. C’est en Ardèche que cette organisation syndicale « cartonne » avec 37,19 % des suffrages, en progression de 4,7 %. Soulignons enfin la progression, dans tous les départements, de la Coordination rurale, deuxième organisation syndicale d’exploitants agricoles en Isère (29,06 %) et dans la Drôme (26,04 %).

F.R.


Dans le Rhône

Concernant le taux de participation dans le Rhône, on ne peut plus parler d’érosion mais de dégringolade : 43,08 % contre 60,57 % en 2007. Dans ce contexte, c’est la confédération paysanne qui tire son épingle du jeu, progressant de 23,19 % à 25,61 %. Le syndicat double le nombre de ses élus, passant de 2 à 4 représentants : 3 élus sur les 21 sièges de la chambre du Rhône et un élu sur 3 pour la chambre régionale.
La Coordination rurale progresse très légèrement, à 15,15 % contre 14,91 % il y a 6 ans, quand le syndicat majoritaire, la FNSEA-JA, fléchit, passant de 61,9 % à 59,24 % des suffrages.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide