Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Enseignement - 50 ans de présence salésienne à Notre-Dame des Minimes (Lyon 5e)

le - - Actualités

Enseignement  - 50 ans de présence salésienne à Notre-Dame des Minimes (Lyon 5e)
L'institution Notre-Dame des Minimes (Lyon 5e) a été créée dans les années 1820. A l'origine, les locaux étaient situés rue des Macchabées, vers Fourvière. Ce n'est qu'en 1968 que, suite au départ des soeurs du Carmel pour Yzeron, l'Institution a occupé les locaux actuels dans l'ancien cloître, rue des Aqueducs.

Jusqu‘en 1961, l’Institution était placée sous la tutelle diocésaine.

C’est à cette date que le Cardinal Gerlier décida d’en confier la gestion aux Salésiens de Don Bosco, déjà implantés dans la région. 2011 est donc l’année du cinquantenaire le la présence Salésienne.
Vendredi dernier, la journée inaugurale de cette année anniversaire était essentiellement consacrée à l’évocation de Jean Bosco, fondateur en 1859 de la Société des salésiens, en référence à saint François de Sales.
Le matin, collégiens, lycéens et élèves de prépa ont participé à un « mot du matin » ainsi qu’à des tables rondes autour du père Jean-Marie Petitclerc, prêtre référent de l’établissement, de religieux comme le père Placide Carava, ancien supérieur des Minimes, de Régis Michel, chef d’établissement ainsi que des professeurs d’hier et d’aujourd’hui.
L’après-midi, un spectacle préparé et joué par les élèves, avec pour thème « L’école de Don Bosco, l’école de tous les talents », réunissait dans le gymnase élèves et professeurs en présence de Mgr Philippe Barbarin, cardinal et archevêque de Lyon, du père Enger, provincial des Salésiens, des élus Michel Havard et Thomas Rudigoz. A cette occasion, les élèves des classes préparatoires ont pu témoigner de ce qu’ils vivent dans l’institution.
Le père Petitclerc et Régis Michel ont rappelé le projet éducatif Salésien : « une maison qui accueille, une école qui forme à la vie et une paroisse qui évangélise ». Le père Enger a insisté sur un autre point important : « faire confiance aux jeunes », sachant que, selon Don Bosco, tout  jeune a un côté positif qu’il convient de savoir exploiter. En fin d’après-midi, une célébration eucharistique a été présidée par Mgr Batut, évêque auxiliaire de Lyon.
D’autres évènements ponctueront cette année particulière.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide