Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Evènement - Festival Just Rock #5

le - - Actualités

Evènement - Festival Just Rock #5
dEUS

Au sein de se parcours vous pourrez voir Greenshape, Fake Oddity, Tashka, Marie-Flore, Ronan Siri… Le Just Rock investira également le Kao – Fredrika Stahl et Slow Joe & the Ginger Accident -, le Sirius – Karkwa et Mars Red Sky, Pendentif… - et le Transbordeur – Stupeflip et Aphte Punk...

Deux têtes d’affiche viendront vous transporter dans un univers rock, blues et gospel : dEUS et Nina Hagen. dEUS est un combo fondé à Anvers en 1991 par Tom Barman. Il est l’un des tous premiers groupes de rock belges à avoir connu une véritable popularité au niveau international et est réputé pour ses prestations scéniques plutôt rock 'n roll. Le groupe a sorti son nouvel album « Keep you Close » le 19 septembre 2011 et voit donc la tournée prévu pour ce dernier passé par le festival Just Rock. Cet album est une véritable réussite de part sa justesse, ses arrangements, ses mélodies, la voix de Tom Barman… C’est certainement une des groupes à ne pas manquer dans le cadre du Just Rock #5 ! D’un autre côté, Nina Hagen, diva déjanté, est un véritable ovni dans le monde de la musique. Elle explore différents courants musicaux tout au long de sa carrière, du punk au funk en passant par l’opéra, les chants indiens, l’indus, le métal, le jazz… Avec son douzième album solo « Personal Jesus » (juillet 2010), elle s’attaque au Gospel et au blues, sur des airs de country.

OT


Divers lieux de Lyon
Lyon (69) ; www.myspace.com/ninahagenrocks, www.deus.be, www.mediatone.net.
Du 15 au 30 octobre, 16€/35€.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide