Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Isabelle Vidal : l’aventure, encore et toujours

le - - Actualités

Isabelle Vidal : l’aventure, encore et toujours
(© Angel Sanhueza)

Contrairement aux idées reçues sur les entrepreneurs du web, Isabelle Vidal n’est pas une « geek ».

Quand elle se lance sur le créneau de la vente en ligne, au début des années 2000, elle « sait à peine surfer sur le Net », indique-t-elle en souriant. Ce qui l’intéresse à ce moment là, c’est de vivre « l’aventure du web, qui a révolutionné les méthodes de distribution. Les résultats sont visibles en temps réel et on a la maîtrise totale de son magasin ».  
Car le marketing et la distribution, c’est la spécialité de cette Lyonnaise de naissance - « fille d’un industriel scientifique et d’une mère anglaise ayant reçu une éducation originale » -, qu’elle apprend sur les bancs d’EM Lyon. Prête à être recrutée par un gros cabinet de consultant, elle plaque tout pour aller travailler dans le secteur de la parfumerie de luxe. L’aventure, déjà. « J’ai passé deux années très difficiles sur le terrain à cette époque. Mais c’est une période fondamentale, où j’ai beaucoup appris. »
Quand l’opportunité se présente - l’aventure, encore - elle accepte de diriger un réseau de distribution spécialisé dans la franchise et en profite pour revenir dans la région. « Je ne m’ennuyais pas en tant qu’employée, poursuit-elle, mais il y a ce moment où se lancer à son compte devient une évidence. »
L’idée surgit au détour d’une conversation avec son mari : « J’ai toujours vécu entourée d’animaux. Dans les circuits traditionnels, on est souvent désoeuvré face à la multitude de produits, sans explications. Et moi, j’étais la spécialiste des conseils alors que je n’étais pas forcément apte à le faire », s’exclame-t-elle.
Alors, forte de son expérience, elle lance en 2000 « un site de conseils en ligne, donnés par 6 étudiants vétérinaires avec une petite boutique accolée ». A l’époque, la vente en ligne est balbutiante. En 2006, grâce à une première levée de fonds en capital-risque, renforcée par une autre l’année suivante, la partie marchande devient le nerf de la guerre, les conseils mis en retraits.
Mais l’entrepreneuse « n’a pas envie de n'être qu'un marchand sur Internet. » Et accepte le rachat en 2012 de wanimo.com par un groupe français, dont elle doit taire le nom, mais dont elle a « toute la confiance. Avec le capital-risque, c'est la course au chiffre d'affaires alors que là, on travaille sur le long terme : on revient à des fondamentaux importants. » Des bases qui s’expriment depuis février 2013 dans une nouvelle version du site, qui remet en avant les conseils, « véritable ADN de la société », poursuit la dirigeante.
Le chiffre d’affaires de Wanimo a bondi de 1 M€ en 2006 à 25 Me en 2013, tout en se positionnant comme l’un des leaders du secteur. Mais la fortune pour Isabelle Vidal est ailleurs, sans conteste dans « son aventure de femmes » : 90 % des effectifs sont féminins, « sauf l’informaticien ! », précise-t-elle. « Les femmes ont le sens de l’intérêt général quand elles s’impliquent dans un projet, j’y suis très sensible. »

S.B.


Lieu :
ma maison de campagne, un ancien relais de poste, avec tous mes animaux, autrefois ma résidence principale.

Date :
2000. L’année décisive où je prends la décision de me lancer : je quitte mon job de prestige, mon salaire confortable et la reconnaissance…

Ambition :
continuer à vivre Wanimo comme une aventure, même si nous avons grossi depuis !

Phrase :
« Il n’est de richesse que d’homme », Jean Bodin.

Personnalité :
à chaque étape clé de mon parcours professionnel, j’ai rencontré la bonne personne au bon moment. C’est à chacune de ces personnalités « charnières » que je rends hommage.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide