Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

L'aéroport de Lyon Saint-Exupéry au diapason européen

le - - Actualités

L'aéroport de Lyon Saint-Exupéry au diapason européen
Philippe Bernand, président du directoire d'Aéroports de Lyon (©Angel Sanhueza)

Alors que l’aéroport de Nice Côte-d’Azur (troisième plateforme aéroportuaire française derrière les pistes parisiennes et devant Lyon) peut se targuer d’avoir réalisé une excellente année 2012 (+ 7,3 % de trafic sur l’année, soit 11,2 millions de passagers), Lyon Saint-Exupéry doit se contenter, pour l’an passé, d’une période de « consolidation du trafic », comme l’annonce Philippe Bernand, président du directoire d’Aéroports de Lyon.


Avec 8 451 039 passagers en 2012, l’aéroport enregistre une quasi-stagnation (+ 0,2 %) par rapport à 2011. Lyon suit finalement une tendance européenne plutôt calme. Selon ACI Europe (Airports Council International), les aéroports européens (au sens d’ACI) enregistrent une hausse de trafic limitée à 1,8 % en 2012, avec de forts contrastes entre les plateformes hors UE (Turquie, Russie, Géorgie, Islande, Moldavie : + 8,8 %) et les autres (+ 0,2 %). Cette année de stagnation fait suite, à Lyon, à une croissance régulière et marquée entre 2005 et 2011 (sauf une baisse en 2009).
11 nouvelles lignes régulières ont été proposées en 2012 à Saint-Exupéry et d’autres sont attendues en 2013. Philippe Bernand se réjouit notamment de voir Transavia, la low cost d’Air France, baser un avion dès ce mois d’avril sur la plateforme. Le trafic pourrait bien retrouver du dynamisme en 2013. Pour le premier trimestre, les estimations tablent sur 1 à 1,5 % de croissance, sans oublier que le mois de février compte un jour de moins par rapport à 2012.
L’augmentation du nombre de passagers en mars devrait se situer entre 3 et 3,5 %. Sur l’ensemble de l’année, Philippe Bernand avance le chiffre de + 2 ou 3 %. Objectif affiché par Aéroports de Lyon : atteindre les 10 millions de passagers à l’horizon 2015. La priorité est donnée au renforcement de l’offre moyen-courrier, tremplin vers le développement à l’international.
En attendant cette reprise du trafic, le président du directoire se félicite des données financières enregistrées. Le chiffre d’affaires 2012, qui s’élève à 152,9 M€, progresse de 4,1 % par rapport à 2011. A noter qu’environ 500 personnes travaillent pour Aéroports de Lyon. L’excédent brut d’exploitation se stabilise à 49,4 M€ (+ 0,7 %) et le résultat net se situe à 9,1 M€. Surtout, la capacité d’autofinancement progresse de 7,5 % sur l’année (40,9 M€) et le désendettement brut, qui était à 139 M€ en 2007, passe à 89,4 M€. De quoi poursuivre le programme d’investissement lancé en 2012 (lire notre encadré).

P.-J. N.


Le programme d’investissement en cours prévoit d’injecter dans de nouvelles constructions ou dans le renouvellement et l’amélioration des équipements, 260 M€ d’ici à 2016 (une moitié financée par la dette, l’autre par l’autofinancement).
50 % de ce programme concernent la construction du Terminal T1-Terminal T2. Le projet sera livré partiellement en 2016. Lyon Saint-Exupéry, qui soigne par ailleurs sa démarche qualité, entrera alors dans une nouvelle phase de son développement.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide