Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

La Maison de pays à l'heure du métier à tisser

le - - Territoires - Balcons du Lyonnais

La Maison de pays à l'heure du métier à tisser
Le 16 avril à la Maison de pays avait lieu le vernissage d'une super exposition consacrée au tissage du velours et aux veloutiers, présentée par Armand Girard, président des Amis du Vieux Mornant (assisté de l'incontournable Marc Serin) et avec la présence de Jean Thollot qui évoqua ses grands parents domiciliés à Saint-Sorlin où ils exerçaient à la seule lumière du jour, son grand-père réalisant un mètre de velours par jour et sa grand-mère étant couturière, donnant même des cours de couture.

Une visite des lieux s'avère passionnante avec un métier à tisser en exposition, un coffre avec son outillage, une armoire avec différents outils nécessaires, un métier Jacquard à carte perforée, une belle pièce de velours en vitrine, divers textes explicatifs et des photos de 1910, en soulignant qu'en 1836 il y avait 82 métiers à tisser en pays mornantais.

D'autre part, un grand panneau est consacré au ver à soie et un autre  représente la généalogie d'une famille de veloutiers « Jean Giron » dont le fils Jean-Etienne (1796 - 1860), passementier puis fabricant de rubans, avait épousé en 1818 Marie-Antoinette Gillies, elle même passementière. Le sujet est passionnant et rien ne vaut une bonne visite !
D'autre part, au premier étage, il est possible d'admirer la belle exposition de Louis Houpert avec ses bois polychromes qu'ils réalise à partir de planches de tilleul, noyer ou exotique et qu'il travaille par pyrogravure avant de colorer le résultat par des pigments naturels.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide