Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Le Festival du fromage de chèvre à Courzieu

le - - Territoires - Vallons du Lyonnais

Le Festival du fromage de chèvre à Courzieu
Le fromage de chèvre, il y en a qui en raffolent, d'autres qui le détestent, d'autres enfin qui en mangent de temps en temps, pour voir... Le Festival des fromages de chèvres, qui s'est tenu à La Buissonnière du 20 au 24 juillet, c'est un peu ça.

Des jeunes – et d’anciens jeunes – qui accourent pour entendre Christian Paccoud, François Lemonnier ou  encore Tournée générale, Katel, le Théâtre du fil et tant d’autres encore ; mais aussi des curieux qui sont venus « pour voir », pour tâter l’ambiance, qui apprécient parfois, font parfois « bof ! », regrettant qu’il n’y ait pas de programme et qu’on ne puisse choisir qui on veut écouter.

Et puis il y a des parents qui ont amené leurs enfants, ravis, eux, de courir dans les prés, de participer aux divers ateliers ou de boire gratis au bar qui leur est réservé.
Mais le Festival des fromages de chèvres, c’est bien autre chose : c’est un lieu où l’on peut « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas pour d’autres raisons que ceux qui l’ont ». Où l’on écoute des chansons qui crient la douleur d’être exclu, la souffrance de ceux que la vie a malmenés, le refus du pouvoir du fric, l’addiction à l’alcool, à la drogue…
Dimanche soir, en clôture, les « dealers de mots » - professionnels et adolescents en difficulté -  ont présenté les textes qu’ils ont travaillés tout au long de ce festival. Dounia et son « oncle Vivi », Clifford,  une dizaine de jeunes ont chanté leurs révoltes mais aussi leur espoir. Tous ont dit « merci » à ceux qui les ont aidés à sortir de leur « prison », donnant ainsi à cette manifestation aux  teintes jusqu’alors très grises un peu de ciel bleu. Un ciel illuminé en final par un magnifique feu d’artifice.
De nombreux bénévoles venus d’un peu partout ont apporté leur concours à la réalisation de cette fête, des voisins ont donné des coups de main, la municipalité de Courzieu a prêté des tables. Les spectateurs, plus nombreux d’année en année, sont venus parfois de loin – Belgique, Suisse, Italie. Il est pourtant dommage que l’information ait été quelque peu défaillante et que, manifestement, ce festival n’ait guère suscité de curiosité au village. Ainsi, pour le concert offert sur la place des Platanes dimanche à 18 heures, le seul café survivant était… fermé et les spectateurs venaient en majorité de…  La Buissonnière. Seuls quelque dix Courzerois applaudissaient Christian Paccoud  et ses comparses. Il est vrai qu’un concours de boules avait attiré de nombreuses personnes un peu plus haut… Dommage aussi que l’on n’ait pas prévu quelques bancs ou chaises sur la place…
On ne peut donc que souhaiter une meilleure concertation et une meilleure information dans Courzieu pour que ce Festival des fromages de chèvres soit aussi un festival courzerois.

Nicole Périlhon




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide