Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Le fort de Feyzin devient centre équestre

le - - Actualités

Le fort de Feyzin devient centre équestre
© Mairie de Feyzin

Le fort de Feyzin a été édifié entre 1875 et 1877 sur une butte surplombant la vallée du Rhône, afin de protéger l’entrée sud de Lyon des invasions italiennes.

Il forme avec une douzaine d’autres constructions une véritable ceinture de protection pour la ville. A cette époque, la France est dans une situation militaire critique. Suite à sa défaite contre la Prusse, elle a perdu l’Alsace et la Lorraine. L’Italie, l’Autriche et l’Allemagne, unies, représentent une réelle menace pour le pays. Le général Séré de Rivières, polytechnicien et chef du génie au ministère de la Guerre, est alors en charge du renforcement de l’ensemble du territoire français. Le fort de Feyzin est reconnu comme l’un des meilleurs exemples et l’un des plus grands des 400 ouvrages fortifiés édifiés sous les ordres du général Séré de Rivières. Il est composé de 22 000 m2 d’éléments bâtis sur un terrain de 26 hectares boisés. Très peu utilisé pour sa vocation première, le fort de Feyzin a essentiellement servi de garnison à l’armée française, puis a été occupé pendant 120 ans par la gendarmerie. En juillet 2003, il devient la propriété de la ville de Feyzin, qui décide de le restaurer et de lui donner une nouvelle vocation en temps de paix.

Une première phase de travaux en 2008

La commune de Feyzin lance en 2008 une première phase de travaux pour la restauration du bâtiment d’accueil du fort. Grâce au mécénat de la Fondation Total, la Fondation du patrimoine apporte un premier soutien de 300 000 € au projet. Les travaux achevés, la commune met en place en 2009, un vaste programme de développement consistant à réhabiliter le site en base de loisirs. Les deux fondations partenaires poursuivent leur engagement à travers un apport financier de 250 000 €. Les travaux de réhabilitation se sont achevés fin juin dernier. Le centre équestre est aujourd’hui installé dans certaines salles et anciennes écuries dites « du Parados ». Les salles abritent des locaux d’accueil du public (club, vestiaires et sanitaires) sur 100 m2, un espace pour l’administration de 50 m2 et un logement pour les palefreniers de 50 m2.

Les anciennes écuries, étendues sur 310 m2, sont aménagées pour 20 à 30 chevaux. La carrière ouverte a été intégrée dans l’une des prairies du fort. Un impressionnant manège couvert a été conçu pour se fondre dans l’environnement naturel du site. L’UCPA, gestionnaire du site, accueille ses premiers pensionnaires depuis le 27 juillet. D’autres activités seront mises en place en 2014 dans ce nouvel espace.


La Fondation d’entreprise Total et la Fondation du patrimoine sont associées depuis 2006. Elles dédient prioritairement leur soutien à la restauration du patrimoine industriel et artisanal, à la réhabilitation d’éléments notables du patrimoine régional utilisés à des fins culturelles ou touristiques, ainsi qu’à la participation à des chantiers conduits dans un objectif de formation professionnelle et d’insertion sociale. Depuis 2013, sont également éligibles les projets de sauvegarde d’éléments du patrimoine portuaire et maritime, ainsi que d’édifices situés dans des parcs ou des jardins remarquables. Un budget de 18 M€ sur sept ans (2006-2012) a été engagé par la Fondation Total. À ce jour, plus de 120 projets, répartis sur 19 régions françaises, ont bénéficié du soutien de ce partenariat.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide