Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Le nougat et les pralinés, une nouvelle activité pour Brice Pomarais à Saint-Martin-en-Haut

le - - Territoires - Monts du Lyonnais

Le nougat et les pralinés, une nouvelle activité pour Brice Pomarais à Saint-Martin-en-Haut
Brice Pomarais dans son laboratoire

Brice Pomarais quelle est votre formation de base ? J’ai fait trois années de formation du métier de pâtissier.

Brice Pomarais quelle est votre formation de base ?

J’ai fait trois années de formation du métier de pâtissier. J’ai travaillé trois années à la pâtisserie Le Petit Rochefort à Saint-Martin puis, une année à Rive-de-Gier. Ensuite j’ai fait de l’intérim.

Pourquoi vous orienter vers la fabrication du nougat ?

En 2009, je me suis décidé travailler à mon compte. Pendant plusieurs années, je me suis orienté vers la fabrication de pizzas que je commercialisais depuis ma camionnette laboratoire. Puis, depuis quelques mois, j’ai arrêté les pizzas pour tenter l’aventure dans le nougat. Je préfère, en effet, travailler le sucré que le salé. Cette production m’intriguait depuis quelques temps, n’en ayant pourtant jamais fait. Je fabrique le nougat de façon artisanale avec cuisson douce au bain-marie, à l’ancienne, dans un chaudron en cuivre. Cela permet de garder toute sa saveur au produit. Certes, j’y passe beaucoup de temps, mais c’est un travail passionnant. Je me suis également lancé dans la fabrication de pralinés.

Quels produits utilisez-vous ?

J’utilise du miel de lavande en provenance de Provence. Je suis en recherche du miel de châtaigner plus difficile à se procurer. Les amandes du Roussillon, les noisettes du Piémont, la vanille en gousse de Madagascar entrent dans ma fabrication. Je n’utilise aucun colorant. D’autres ingrédients sont nécessaires tels que le chocolat, le lait, le sucre, la fécule de pommes de terre... J’avoue avoir une recette de fabrication personnelle qui ne demande qu’à évoluer ».

Comment procédez-vous pour la commercialisation ?

Les foires et les marchés ; j’envisage d’avoir des dépôts dans les commerces, comme actuellement au Panier Sympa à Saint-Martin. Plus tard, peut-être que j’envisagerais une vente à domicile… Je ne suis qu’au début de cette expérience, je suis confiant. Avec l’aide de ma compagne Caroline, nous faisons tout nous-mêmes : la publicité, la fabrication, l’emballage, la commercialisation, la publicité.


Rens. au 06 08 32 54 16 ou par courriel b.pomarais@hotmail.fr.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide