Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Les vendanges ont commencé

le - - Territoires - Beaujolais

Les vendanges ont commencé
2011 est une année précoce, c'est un fait. Est-ce que ce sera un bon millésime ? A priori, il devrait être particulièrement qualitatif sans que les rendements n'en souffrent. Les ingrédients climatiques de l'année, aussi erratiques qu'ils fussent, ont finalement fait le bonheur des viticulteurs.

Dans le Beaujolais, le ban des vendanges a été fixé cette année au 24 août et nombreux sont les viticulteurs qui commence à couper dès ce jour.

Certains même ont obtenu une dérogation pour débuter avant la date fatidique, au regard du potentiel alcoolique de leur parcelle par rapport à la moyenne observée.
Car cette année est marquée par des concentrations élevées qui promettent un vin de grande qualité. Le millésime 2009, qualifié unanimement de millésime du millénaire, pourrait être surpassé, estime Gérard Presle, président de l’ODG (Organisme de défense et de gestion) des beaujolais et beaujolais-villages.
La semaine de canicule qui a précédé les vendanges a enchanté les viticulteurs. Globalement, cette année a été assez chaotique et la profession est passée par des moments d’euphorie et des moments de doute sur la récolte 2011. La sécheresse du printemps était semble-t-il une bonne chose pour la qualité des raisins. Mais cette sécheresse se prolongeant, Gilles Paris, président de l’ODG des crus indiquait mi-juillet que les volumes pourraient être catastrophiquement bas.
Heureusement, quelques jours plus tard débutait une période pluvieuse qui a fait gonfler les raisins. Les rendements étaient assurés, tandis que l’on enchainait sur une canicule qui a véritablement transformé les raisins. « La semaine précédent les vendanges, la maturité s’est accélérée pour être deux fois supérieure à la moyenne » explique Gérard Presle : « Nous avons pris 0,2 degré par jour et même 0,4 degré sur certaines parcelles ! Et nous avons un niveau d’acidité normal ».
Dans les beaujolais génériques et villages, la récolte 2011 offrira donc un rendement normal à 52 hl/ha avec une qualité au top. « Et nous aurons plus de matière colorante qu’en 2009 » prévient Gérard Presle. Or, qui dit plus de matière colorante, dit plus de tanin et donc plus de structure et ainsi plus de potentiel de garde.
Les viticulteurs ont donc le sourire. D’autant que les vendanges étant précoces, la main d’œuvre ne manque pas. Les étudiants n’ont pas fait leur rentrée et se présentent aux viticulteurs. L’ANPE a également fait son travail de recrutement. Les vendangeurs, eux, étaient heureux que la canicule s’arrête juste au moment de commencer le travail ! Car ceux qui ont vendangé le crémant de Bourgogne, un peu plus tôt, avaient beaucoup souffert. Du côté des blancs, le chardonnay beaujolais sera cueilli cette année, pour certaines parcelles, en même temps que les gamays, alors qu’il était traditionnellement plus tardif.
Au final, en faisant « ses premiers pas » le 24 août, le millésime 2011 peut être considéré comme un millésime précoce sur le calendrier viticole puisqu'il s'agit de la deuxième année la plus avancée depuis 1993, après 2003 (8 août). Sur la totalité du vignoble, les vendanges devraient s’étaler sur trois semaines (les parcelles en altitudes étant décalées d’une semaine environ), sachant que chaque viticulteur coupe de 8 à 12 jours selon la taille de l’exploitation.
Quelque 50 000 « coupeurs » vont profiter de ce petit job. Un job qui laisse en général de bons souvenirs, même si la paie est un peu maigre. On est en effet sur la base du SMIC pour 35 heures de travail par semaine. Au-delà 35 heures et jusqu’à 45 heures, l’heure est payée à 125 % du SMIC. Entre 45 heures et 48 heures, elle est payée 150 % du SMIC. Avis aux courageux…

AR




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide