Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Maires du Rhône : Rassurer sur l’intercommunalité

le - - Actualités

Maires du Rhône : Rassurer sur l’intercommunalité
Plus d'une centaine de maires du Rhône ont répondu présent, samedi dernier à Ampuis, pour la 3e édition du Forum des maires du Rhône organisé par l'AMR. La carte de l'intercommunalité dans le département était l'un des sujets de préoccupation de la matinée.

Des interrogations il y en a eu, des remarques également : les maires du Rhône présents ce samedi à Ampuis, commune célèbre pour son côte-rôtie, ont écouté, attentifs, les discours de Josiane Chevalier, secrétaire générale de la préfecture du Rhône et des trois assesseurs chargés du Schéma départemental de la coopération intercommunale.


Pour beaucoup, ils sont venus dans le but d’obtenir des réponses face à l’inquiétude grandissante suscitée par le nouveau découpage territorial pour leurs communautés de communes. Mais sans rentrer dans les détails, Josiane Chevalier a vite coupé court aux « rumeurs » expliquant qu’ « aucune décision ne serait prise de manière forcée lorsqu’il y aura des désaccords sur des territoires ».
Un argument confirmé par Jacques Larochette, rapporteur général de la commission départementale de la coopération intercommunal (CDCI) : « On ne va pas décider pour les autres. » Et justement là où ça bloque, dans le nord du département notamment sur le secteur de Villefranche-sur-Saône, « s’il faut reculer les échéances après le 31 décembre (date à laquelle le préfet rendra sa mouture), nous le ferons », tempère J. Chevalier. Une décision prise semble-t-il avec satisfaction par les élus, eux qui y voyaient une précipitation notable dans la mise en place de cette réforme.
Cependant, alors que tous les arguments en faveur de cette réforme jugée « nécessaire » ont été donnés à la tribune mais aussi apportés par quelques maires dans la salle et Michel Mercier, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et président du conseil général du Rhône -«  On se trompe si l’on veut faire des ensemble de 3 000 habitants autour de la communauté urbaine de Lyon, ça ne marchera pas »-, certains sont tout de même montés au créneau afin d’exprimer leur mécontentement.
Raymond Philibert, maire de Vaux-en-Beaujolais le dit ainsi : « Personne n’est venu chez nous, on n’a eu aucune information. La carte du schéma, je l’ai même vu dans le journal. » Ou d’autres comme Pascal Furnion, maire de Chaussan, assesseur de la CDCI et satisfait en revanche d’un calendrier rallongé, de renchérir : « Je ne sais pas si beaucoup d’élus ont envie de faire 1 h 30 aller, 1 h 30 retour pour se rassembler ».
Durant cette matinée, les maires ont donc écouté, pris des notes, suivi attentivement les explications rassurantes… ou pas quant à la réforme de la carte de l’intercommunalité. Désormais, après les concertations, il faudra attendre la fin de l’année pour connaître la décision finale prise par le préfet du Rhône Jean-François Carenco.

Romain Charbonnier

« + de services au public » dans les villages

Au cours de la matinée du 3e Forum des maires du Rhône, une convention départementale « + de services au public » pour renforcer l’accès aux services publics dans les territoires ruraux a été signée par l’Etat, le conseil général, les deux associations des maires du département et plusieurs communauté de communes ainsi que 11 partenaires (EDF, GDF-Suez, la SNCF, la Poste, Pôle emploi, la CPAM, la Caf de Lyon, la MSA de Rhône-Alpes, la CNAV, l’Union nationale des PIMMS et la Caisse des dépôts).
Ce qui, sur le terrain, ce traduit par l’installation sur les communes d’Orliénas et Civrieux-d’Azergues de deux terminaux Novalter par la SNCF. Outil qui permet d’acheter des billets TER avec une connexion haut débit. Aussi la convention va permettre le partage par la CPAM et la MSA de visioguichets dans les Maisons du Département du Rhône à Amplepuis et Beaujeu. Puis les communautés de communes d’Amplepuis-Thizy et la communauté d’agglomération de Villefranche-sur-Saône s’engagent dans des études préalables à la création sur leurs territoires de Points information médiation multiservices réunissant la SNCF, la Poste, EDF et GDF-Suez.

RC




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide