Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Millery rend hommage à Ninon Vallin

le - - Territoires

Millery rend hommage à Ninon Vallin
Le concert d'Amy Blake

Pour rendre hommage à la cantatrice, artiste singulière et personnage emblématique du paysage lyrique français et international, un récital à la programmation exceptionnelle était donné en l’église Sainte-Croix.


Amy Christiana Blake associe une voix de soprano riche et expressive à une interprétation dynamique. Elle a inscrit dans son répertoire les plus belles pages du grand répertoire français. Elle était accompagnée par Michel Capolongo, pianiste de renommée internationale, chef de chant à l’Opéra de Monte-Carlo, professeur de piano au conservatoire de Cannes, accompagnateur chef de chant au CNR de Nice et à l’académie de musique « Prince Rainier III ».
Tous deux ont émus les spectateurs en reprenant des airs d’opéra, principalement en français, interprétés jadis par celle qui était un peu l’enfant du pays tant son souvenir reste gravé dans la mémoire millerotte. Enfant du pays, Henri Boulieu, de son nom de scène Henri Baulieu, revient à l’occasion du cinquantenaire de la disparition de la célèbre cantatrice Ninon Vallin dont il fut un des élèves privilégié. Après 5 années passées au conservatoire de Lyon, Henri obtient un 1er prix en 1950. En fin de carrière, Ninon se replie dans sa propriété La Sauvagère, à Millery, qu’elle a achetée en 1926. Elle se consacre alors à la formation de jeunes chanteurs comme professeur au conservatoire de Lyon et dans son théâtre de verdure. De nombreux Millerots seront ses élèves.

Le charisme de Ninon Vallin est encore perceptible

Henri fait parti du lot. Il développe une passion pour le chant lyrique. Sur les conseils de Ninon, il entre au conservatoire puis sera engagé à Lille. Elle resta toute sa vie son maitre de chant et Henri fit une carrière nationale. « Je n’avais pas de voix. Ninon m’a formé au chant. Je lui reste fidèle pour l’éternité ».
Une grande carrière, qui va durer plus de 20 ans : « A cette époque, nous jouions et chantions une opérette par semaine. En plus, il fallait apprendre les partitions pour la semaine suivante ».
Henry a partagé ces moments intenses de retrouvailles lors du concert donné en hommage à la grande cantatrice. Emotions, souvenirs partagés, anecdotes, « qu’il fait bon revenir au pays ! ». Henry a reçu la médaille de la ville de Millery.
En 2011, Ninon Vallin est donc une animatrice de la vie millerote ou, si l’on veut, une facette de la culture à Millery. Cette année, les projecteurs ont été braqués sur son talent, sur l’aura internationale qu’elle a eue mais aussi sur l’intensité des rapports qu’elle a entretenus avec les habitants du village. Il en reste un ancrage dans les mentalités à tel point que le charisme de Ninon Vallin est encore perceptible, vivant et communicatif chez de nombreux Millerots… qui, à leur tour, sont prêts à le transmettre aux nouveaux et nombreux arrivants dans la commune.

M B-V




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide