Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Mornant - L'oratoire de la Salette va retrouver une vie nouvelle

le - - Territoires - Balcons du Lyonnais

Mornant - L'oratoire de la Salette va retrouver une vie nouvelle
L'équipe des « compagnons de l'impossible », qui s'est déjà largement investie dans diverses restaurations de haute qualité, a trouvé un nouveau malade à soigner, à savoir un petit oratoire érigé à la fin du XIXe siècle par les soeurs de la Sainte Famille (propriétaires d'une ferme sur la route de chablenas) qui y avaient installé une copie en plâtre de la statue originale de Guillaume Bonnet représentant la Vierge de la Salette et 2 enfants.

Bien que restauré dans les années 1950 et plus récemment en 1984 par la famille Dousson (propriétaire de la maison attenante), cet édifice paraissait vraiment en mauvais état.

Pour faire suite à un contact avec la mairie propriétaire du terrain sur lequel se trouve ledit oratoire, les Amis du Vieux Mornant se sont  lancés depuis le 3 septembre dernier dans une véritable opération de reconstruction nécessitant déjà 600 heures de travail (la mairie prenant en charge les matériaux nécessaires).
Quant à la statue de la Vierge, elle fait l'objet d'une restauration par Marie Augier avec l'appui et les conseils du père Jean-Luc Darodes (président de la commission d'art sacré du diocèse et prochain curé de la paroisse Saint-Vincent-en-Lyonnais). Une inauguration officielle est envisagée (pourquoi pas avec une procession ?) avec édition d'une petite plaquette rappelant l'histoire de Notre-Dame de la Salette et des sœurs de la Sainte Famille.

J.R.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide