Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Musique du monde/Folk - Imany, une voix envoutante est née !

le - - Actualités

Musique du monde/Folk - Imany, une voix envoutante est née !
(©Barron Claiborne)

Imany c’est toute une histoire ! Elle a grandi en région parisienne au sein d’une famille d’origine comorienne de 10 enfants.

Elle réalise sa scolarité dans un établissement militaire pour jeunes filles. A l’âge de 17 ans, ses envies professionnelles étaient plutôt orientées du côté du journalisme, mais elle ne manquait de mimer Whitney Houston devant sa glace en tenant entre ses mains, en guise de micro, une brosse à cheveux. Cependant, se sera le mannequina qui finira par l’emporter à la suite d’un casting. De grand nom de la mode vont alors la « booker », de Milan au Cap, en passant par New-York où elle finira d’ailleurs par s’installer. A 19 ans, elle se retrouve alors seule au milieu du gigantisme imposé par cette ville, dans un milieu où l’apparence est une référence. Ce qui pourrait apparaître comme un rêve vécu, ne l’est finalement pas tant que ça… Mais, elle va bousculer sa destinée en prenant des cours de théâtre, de chants, en participant à des « open mics »... Sa voix va finalement lui ouvrir les portes de quelques lieux emblématiques de New- York comme le Galapagos à Brooklyn, le Bitter End à Greenwich Village. Elle y interprète quelques reprises en public et sa première composition "I Lost My Keys", que vous pouvez retrouver sur son premier album "The shape of a broken heart" (2011, Think Zik !). Il y a près de trois ans, Imany retrouve Paris avec une maquette auto produite d’une douzaine de titres en poche, une carte qui peut lui permettre de tout reprendre à zéro. Ce qu’elle va faire, mais rien n’est gagné ! Son répertoire est mince, tout comme son expérience scénique… Et pourtant, avec l’aide de sa soeur Fatou, elle va réussir à convaincre des programmateurs parisiens et le déclic va se faire ! Au fil des mois, le "buzz" se crée et son univers s’affine et s’affirme pour finalement sortir de l’enceinte parisienne. Elle retiendra d’ailleurs l’attention du producteur Malick N’diaye qui a découvert Ayo. Finalement, en 2011, Imany sort son premier album "The shape of a broken heart" avec une véritable marque de fabrique : son empreinte vocale particulièrement envoûtante ! Alors, c’est vrai, du folk on a pu en entendre ces dernières années, mais là, avec Imany, c’est une véritable bouffé d’air frais, un coup de coeur comme on aime en avoir, une chaleur qui ne vous lâche plus, une voix qui vous prend aux tripes sans superflu. Vous n’avez qu’à fermer les yeux et à vous laisser emporter dans un voyage teinté d’émotions… on en redemande !

O.T.


Le Transbordeur
3 boulevard Stalingrad VILLEURBANNE/LYON (69) ; www.lesdernierscouches.com, www.transbordeur.fr, www.imanymusic.com.
Dim. 22 janvier à 19 h, 28 €.


[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=L4tF9EnbcxU[/youtube]


MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide