Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Musique - Rock/pop - Le temps passe, mais Nada Surf vous transporte toujours autant !

le - - Actualités

Musique - Rock/pop - Le temps passe, mais Nada Surf vous transporte toujours autant !
La force de Nada Surf réside certainement dans ses harmonies et ses mélodies. Nada Surf le prouve une nouvelle fois aujourd'hui dans un septième album qui vient tout juste de sortir : The Stars Are Indifferent to Astronomy (23 janvier 2012, City Slang).

S’il y a bien un titre de Nada Surf reconnaissable dès les premiers accords et que tout le monde a déjà entendu c’est Popular, issu de premier album High/Low (1996), qui a notamment révélé le groupe au grand public.

S’il y a bien un titre de Nada Surf reconnaissable dès les premiers accords et que tout le monde a déjà entendu c’est Popular, issu de premier album High/Low (1996), qui a notamment révélé le groupe au grand public. Composé de Matthew Caws – chant, guitare -, Daniel Lorca – basse – et Ira Elliot – batterie -, Nada Surf est à n’en pas douter le plus « frenchy » des groupes américains ! Ce que vous ne manquerez pas de constater si vous vous rendez à l’un de leurs concerts. Matthew Caws vous parlera avec un français impeccable et un accent à peine décelable. Il faut dire que les deux fondateurs du groupe, que sont Matthew Caws et Daniel Lorca, ont fait leurs études au lycée français de New-York, puis en Belgique et enfin France. A la suite du succès de tube Popular, Nada Surf va sortir un second album, The Proximity Effect (1998), va connaître quelques aventures malheureuses avec son label de l’époque qui va les entraîner dans une bataille juridique pour récupérer les droits de l’album. Cette procédure va aboutir en 2000 et leur permettre de sortir cet album sur leur propre structure, mais ceci va avoir pour incidence pour eux de devoir reconquérir le public nord américain. Ceci fera, curieusement pour un groupe américain, que Nada Surf a surtout été d’abord reconnu en Europe avant de l’être réellement de l’autre côté de l’Atlantique. Ils devront attendre leur quatrième album, The Weight Is a Gift (2005) et son single Always , pour voir un succès égal des deux côtés de l’Atlantique….
Nada Surf, revient aujourd’hui, en grande forme, avec un nouvel album, The Stars Are Indifferent to Astronomy, qui ne manquera pas de séduire tant les inconditionnels du groupe que ceux qui ne le connaissent pas encore. Le fil conducteur de l’album est le temps qui passe. Et, pour tout vous dire, ça a parfois du bon et là c’est le cas ! La voix Matthew Caws possède un petit côté adolescent qui laisse transpirer des émotions beaucoup plus mature. La section rythmique joue parfaitement son rôle et dynamise des titres qui laissent une bonne place aux cordes. Les arrangements sont justes, bien dosés, comme l’intervention de cuivres dans le titre Let Fight Do The Fighting , et jouent toujours en faveur des mélodies, qui pourraient parfois faire penser à des groupes des années 60 … Au final, l’album donne un sentiment de plénitude, le sentiment d’être posé et procure un grand plaisir d’écoute.

O.T.

Nada Surf + Waters
Le Transbordeur
3 boulevard Stalingrad VILLEURBANNE (69) ; www.arachnee-concerts.com, www.transbordeur.fr, www.nadasurf.com, www.myspace.com/nadasurf.
Lun. 20 février à 20 h 30, 25,30 €.


[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=0b8sH2Ymh8I[/youtube]




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide