Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Musique - Vous aimez le rock’n’roll, vous aimez danser, vous allez être servi !

le - - Actualités

Musique - Vous aimez le rock’n’roll, vous aimez danser, vous allez être servi !
(D.R.)

Les membres de Fleshtones ont la réputation d’être des travailleurs acharnés.

Ils évoluent entre le surf rock, le rythm and blues, le rockabilly et le garage rock. Plus vrais que nature, ils ne vous trompent certainement pas sur la marchandise avec leur dernier album The Flestones featuring Lenny Kaye – Brooklyn Sound Solution. Avec cet album, l’aventure se poursuit dans une pure tradition de guitare rock « vintage ». Et, cela fait plus de 35 ans que ça dure !
Tout commence à New York, dans le Queens, lorsque Keith Streng et Marek Pakulski trouvent des guitares dans le sous-sol d’une maison qu’ils avaient louée. Ils savaient alors à peine s’en servir, mais ils les ont prises, ils ont trouvé quelques amplis et ont commencé à former les prémices d’un groupe en compagnie d’un batteur local. Puis, un jour, un ami étudiant en art, Peter Zaremba, débarque avec son harmonica et sa vision un peu folle pour compléter la formation et lui donner un nom : The Fleshtones. Le groupe est né et commence à jouer en 1976. Ils seront rejoints par le batteur Bill Milhizer en 1980. Ils vont jouer du garage rock, avant tout le monde, ne dévieront jamais de leur route et ne succomberont pas aux modes musicales.
Après 23 albums, les Fleshtones reviennent donc avec un 24e, Brooklyn Sound Solution et restent fidèles à eux-mêmes. En dépassant à peine les 30 minutes, l’album propose tant des titres originaux que des reprises de bonnes factures. Vous retrouverez ainsi un hommage aux Beatles, très surf rock, avec Day Tripper ou encore une version psychédélique du titre de B.B. Arnold’s rendu célèbre par The Yardbirds, I Wish You Would, sous une forme qui aurait pratiquement pu être faite par les Doors. Et, c’est leur ami et compositeur Lenny Kane, le guitariste de légende de Patty Smith, qui vient collaborer sur la quasi-totalité de l’album. En définitive, The Fleshtones c’est l’essence même du rock garage et des concerts donnés largement au dessus des 100 % ! Autant vous dire que vous allez être pris d’une irrésistible envie de danser au son de Flestones survoltés !
Pour ouvrir les hostilités ce soir-là, la formation française de rockabilly The Dazzlers remonte sur scène après vingt ans de silence pour distiller un set de vrai rock’n’roll. Ils ont notamment marqué cette scène aux débuts des années 80. Los Mescaleros seront également de la partie. Ce groupe français a sévi entre la fin des années 80 et milieu des années 90 en distillant un rock garage énergique agrémenté de mélodies aux sonorités hispaniques. Peter Zaremba des Fleshtones a notamment produit leur album When The Tiger Kills The Dear, sorti en 1991.
Cette soirée signe un retour aux sources avec trois formations qui vont mettre le feu au Clacson !

Olivier Trojani

The Fleshtones + Los Mescaleros + The Dazzlers

Le Clacson, 10 Rue Orsel, Oullins (69) ; www.clacson.fr.
Ven. 13 décembre à 20 h à 30, 11 €/15 €.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide