Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Notariat - Au cœur des préoccupations du législateur européen

le - - Actualités

Notariat - Au cœur des préoccupations du législateur européen
Me Denis-Pierre Simon (© M. Godet)

A l’origine de cette initiative - en collaboration avec le Conseil supérieur du notariat, le Conseil régional de la cour d’appel de Lyon et le Mouvement Jeune Notariat -, Me Denis-Pierre Simon remarque qu’en une année beaucoup a déjà été fait, a commencer par la création d’un site Internet http://www.acenode.eu/ et surtout l’organisation le 29 mars dernier à la Cité internationale de son premier congrès « L’union conjugale en Europe : quelle place pour la volonté ? ». On peut voir dans cette démarche la volonté du droit européen d’inviter le droit français à faire sa révolution et à s’emparer progressivement du droit de la famille.

A l’origine de cette initiative - en collaboration avec le Conseil supérieur du notariat, le Conseil régional de la cour d’appel de Lyon et le Mouvement Jeune Notariat -, Me Denis-Pierre Simon remarque qu’en une année beaucoup a déjà été fait, a commencer par la création d’un site Internet http://www.acenode.eu/ et surtout l’organisation le 29 mars dernier à la Cité internationale de son premier congrès « L’union conjugale en Europe : quelle place pour la volonté ? ».
On peut voir dans cette démarche la volonté du droit européen d’inviter le droit français à faire sa révolution et à s’emparer progressivement du droit de la famille. Une évolution qui fait place à la liberté contractuelle, mais aussi une innovation qui a largement inspiré le thème du colloque.
Avec cette nouvelle structure entièrement dédiée au notariat, chaque notaire peut se former et améliorer ses actes et ses conseils, afin d’accompagner ses clients dans leur vie et leurs projets au sein de l’Union européenne. Une obligation à présent pour la profession !
« Nous devons rester, à l’échelle européenne, performants dans des domaines aussi différents que le droit de la famille, le droit des affaires, le droit rural, le droit de l’urbanisme et de la construction… Alors comment faire face ? », insiste Me Simon tout en parlant de la création d’un diplôme universitaire. « Les notaires doivent être formés et informés ».
A n’en pas douter, l’avenir européen est leur prochain terrain de jeu.

Michel Godet




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide