Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Personnalité de l’année - Najat Vallaud-Belmkacem

le - - Actualités

Personnalité de l’année - Najat Vallaud-Belmkacem
(© Angel Sanhueza)

Depuis mai 2012 et son entrée dans la cour des grands, elle occupe sans relâche l’espace médiatique et se montre omniprésente dans la vie politique hexagonale et locale.

Najat Vallaud-Belkacem, qui avait connu une fortune bien différente avec Ségolène Royal, a pleinement profité du succès de François Hollande aux élections présidentielles. La conseillère municipale de Lyon (3e arrondissement), par ailleurs conseillère générale du Rhône (canton de Lyon-XIII), a désormais une double fonction au sein de l’équipe Ayrault. Ministre des Droits des femmes, elle s’est drapée également du costume très médiatique de porte-parole du gouvernement. De multiples casquettes forcément chronophages. « Oui, concède-t-elle. Ma vie personnelle est de fait impactée mais c’est tellement enrichissant et motivant. Faire bouger les choses, changer les regards et les mentalités sur des sujets sociétaux aussi forts ». Il faut bien admettre que la ministre prend à cœur cette nouvelle aventure et que les dossiers sont légion. Jugeons, pêle-mêle. L’abolition de la prostitution ? Najat Vallaud-Belkacem n’est pas catégorique même si elle avoue des convictions bien arrêtées. Elle vient en tout cas de mandater l’Inspection générale des Affaires sociales pour dresser un état des lieux de l’accès à la santé des personnes prostituées. Des téléphones d’urgence pour les victimes de violences conjugales ? Là encore, rien n’est actée mais la réflexion se poursuit. Najat Vallaud-Belkacem précise : « Ce dispositif doit associer le parquet, la police et les associations. Il faut protéger les femmes victimes. C’est la priorité ». Sensible à la condition féminine, elle entend proposer pour l’an prochain une loi sur le droit des femmes, afin, affirme-t-elle, déterminée comme toujours, de promouvoir une égalité professionnelle hommes/femmes ». Une notion d’égalité des chances, ou plutôt comme elle aime à le stipuler, « d’égalité des opportunités, en panne actuellement dans notre société ».

2013 sera même décrétée année de l’égalité à l’école

Faisant feu de tout bois, la ministre des Droits des femmes entend lutter contre les stéréotypes sexistes. Elle proposera un programme dès la maternelle visant à faire comprendre aux enfants les différences de genres entre les individus : masculin, féminin. Ce programme d’une quinzaine d’heures, intitulé « anti-sexisme », sera expérimenté dan cinq rectorats au second semestre 2013. L’année 2013 sera même décrétée année de l’égalité à l’école. Une décision à laquelle Najat Vallaud-Belkacem a apporté son écot.
Jeune, dynamique, souriante, Najat Vallaud-Belkacem est l’un des atouts jeunesse du gouvernement en place. Et elle profite de surfer sur cette vague d’enthousiasme pour prendre à bras le corps des sujets liés à la révolution numérique, à internet et aux réseaux sociaux. Dernier fait d’armes, elle annonce vouloir censurer les tweets racistes. Une annonce qui provoque d’ores et déjà des réactions. Mais l’élue socialiste ne craint pas le dialogue, la lutte politique et les oppositions. Si 2012 a été « son » année, elle n’escompte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle veut profiter de ce quinquennat pour faire entendre sa voix. Et ses idées.


Repères

Date de naissance
4 octobre 1977

Fonctions
Conseillère municipale de Lyon depuis 2008
Conseillère générale depuis 2008
Ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement depuis 2012

Diplômée
Université de Picardie
IEP de Paris




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide