Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Plastiques agricoles usagés : collecte organisée

le - - Actualités

Plastiques agricoles usagés : collecte organisée
25 tonnes ont été collectés cette année à Saint-Julien-sur-Bibost

Les plastiques agricoles sont des déchets professionnels non dangereux.

Ils sont classés en déchets industriels banaux. La loi impose au détenteur du déchet d'assurer son élimination dans des conditions non préjudiciables à l'environnement et à la santé humaine. Dans ce cadre, les agriculteurs des communes sont invités à déposer leurs plastiques en 4 tas : les films de serre et housses de palettes, les bâches d’ensilage, les films d’enrubannage, les films de paillage et  sac d'engrais de 50 kg.
Cette initiative a permis cette année  la collecte de quelque 25  tonnes de plastiques agricoles usagés. Une fois collectés, tous ces plastiques agricoles sont transportés par la société Sopave qui les valorisent sur son site de Viviez, dans l’Aveyron.

Une élimination beaucoup plus respectueuse de l'environnement

Ce service gratuit a permis aux 87 agriculteurs participant de délaisser certaines pratiques qui visaient à incinérer dans les champs leurs films plastiques, pour une élimination beaucoup plus respectueuse de l’environnement. Par ailleurs il a aussi été collecté les ficelles,  les filets et les P17 (polypropylène) qui sont dirigés vers un centre d'enfouissement technique par la société Sita Mos.
Les agriculteurs stockent dans leurs exploitations les plastiques usagés. Ces produits sont ensuite rapportés par chaque agriculteur, comme le 26 mars dernier sur le site de l'ancien marché aux fruits à Saint-Julien-sur-Bibost. Pour faciliter l’organisation de la collecte les plastiques usagés sont propres, pliés et attachés. Ils sont  alors répartis dans les bennes de traitement.
La communauté de communes prend en charge la location et le traitement de la benne dédiée aux déchets non valorisés. Les autres partenaires de l’opération sont M. Lacroix, agriculteur, le GAIC Cholat et la chambre d'agriculture du Rhône.
Rappelons que les films agricoles usagés (FAU) sont utiles pour capter la chaleur du soleil et ainsi accélérer la croissance des plantes pour leur donner de la précocité (serres) ; retenir les rayons infrarouges réémis la nuit à partir du sol et éviter ainsi les gelées matinales (tunnels) ; faire écran entre les fruits et légumes et la terre pour leur éviter d'être souillés (paillage) ;?économiser les produits de traitement, l’arrosage ; emballer les bottes de foin et les conserver sans avoir besoin de les faire sécher (enrubannage) ; conserver l'aliment des animaux pour constituer les réserves d'hiver (ensilage) ; emballer les engrais, la tourbe, le terreau (sacs) ; arroser au pied de la plante (tuyau d'irrigation en goutte à goutte).


Selon une étude de l'Ademe intitulée « Vers une filière d'élimination des films agricoles usagés pérenne et respectueuse de l'environnement », réalisée en 1999, la France consomme 77 000 tonnes de films plastiques agricoles par an, qui génèrent 140 000 tonnes de déchets par compte tenu des taux de souillure observés. Sur la région Rhône Alpes – Centre, la société Sopave collecte annuellement environ 1 200 tonnes.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide