Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Renault Trucks dans le sens de la marche

le - - Actualités

Renault Trucks dans le sens de la marche
Renault Trucks annonce la fin du chômage partiel dans ses usines de production (© Renault Trucks)

C’est une « première » dans le monde très « concurrentiel » de la production de véhicules industriels.

Renault Trucks annonce le renouvellement de l’ensemble de ses gammes pour le 11 juin prochain. Soit plus de 200 modèles, répartis en trois grandes familles : grand routier,  construction et distribution. « Jamais un constructeur n’avait renouvelé la totalité de ses gammes », souligne Bruno Blin, président de Renault Trucks depuis le 1er janvier dernier.
La maison mère, Volvo, aura investi plus de 2 Md€ sur cinq ans pour les phases d’études et de recherche et développement. Discret sur les objectifs de ventes, le président du constructeur de camions ne cache pas son envie de « frapper fort » et de « renforcer ses positions » avec cette nouvelle offre. Cette dernière s’inscrit, de plus, dans les nouvelles normes antipollution Euro VI, applicables aux camions neufs dès le 31 décembre prochain.
L’enjeu est de taille pour Renault Trucks. Lors d’une année 2012 en demi-teinte, marquée par une baisse de 14 % de ses volumes de ventes de véhicules dans le monde (7 % en Europe), le constructeur aura facturé 51 486 véhicules contre 60 000 en 2011, bien loin des 80 000 enregistrés avant crise, en 2008.
Bénéficiant de ventes hors Europe qui « progressent », notamment dans des pays en croissance comme la Russie et l’Ukraine (+ 20 %), le Maghreb (+ 22 %) ou encore l’Amérique latine (+ 28 %) - zone où Renault Trucks envisage de doubler ses volumes à l’horizon 2015 -, le constructeur voit en 2013 l’année du redémarrage. « Le marché repart », se félicite Bruno Blin, avec des commandes en « légère » hausse constatées en Europe du nord notamment.
Une situation qui lui permet d’annoncer pour « les semaines à venir » la fin du chômage partiel - disposition prise au début de l’année - pour les 2 300 employés concernés à l’heure actuelle sur l’ensemble des 10 000 salariés du groupe. Malgré l’effet d’annonce que devraient susciter ses nouvelles gammes et leur entrée en production au mois d’octobre dans ses quatre usines françaises (Lyon-Vénissieux, Bourg-en-Bresse, Limoges et Blainville-sur-Orne), le constructeur n’envisage pas d’augmenter ses effectifs dans les prochains mois. Du moins, « tout dépend du comportement du marché », signale Marc Martinez, directeur général de Renault Trucks France.
Dans ce contexte de « reprise », l’année 2013 signe un nouveau départ pour le constructeur, encouragé par ailleurs par la récente alliance entre le constructeur chinois Dongfeng Motor Group Limited et le groupe Volvo, dont l’ambition commune est de « devenir le premier constructeur mondial de véhicules industriels » (lire l’encadré).

R.C.


Objectif Chine

Suite à l’accord entre le groupe Volvo et Dongfeng Motor, « l’objectif est ainsi de servir le marché chinois », précise Bruno Blin, président de Renault Trucks. Un marché en développement, dont le volume de ventes de véhicules neufs représentait en 2012, 800 000 véhicules. De quoi rendre encore un peu plus optimiste Renault Trucks pour l’avenir, après une année difficile.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide