Fermer la publicité

Reprise de " Mozart et Salieri " à l'Opéra

le - - Culture et loisirs

Reprise de " Mozart et Salieri " à l'Opéra
Corentin FOHLEN

L'Opéra de Lyon reprend " Mozart et Salieri ", une production créée en 2010. Et c'est toujours le directeur du théâtre de la Croix-Rousse, Jean Lacornerie, qui met en scène tandis que Jean Bleuse a remplacé Kirill Karabits à la direction musicale.

Mozart et Salieri est un opéra en un acte, assez court, qui raconte la légende (fausse) de l'assassinat du génie Mozart par le tâcheron Salieri. Connue du grand public grâce au magnifique film de Milos Forman, cette histoire pourtant fausse, reste tapie dans nos imaginaires, sans doute parce qu'elle narre le récit d'une jalousie et de la rivalité entre deux hommes. S'inspirant du drame éponyme de Alexandre Pouchkine, Mozart et Salieri a été écrit par Nikolaï Rimski-Korsakov durant l'été 1897, en à peine un mois, lorsqu'il était en villégiature à Smytchkovo, entre La fiancée du Tsar et Sadko, et créé en 1898 au théâtre Solodovnikov grâce au mécène Savva Mamontov.

Usant largement du pastiche, en composant « à la manière » du prodige autrichien, tout en intégrant d'authentiques éléments de Mozart, et citant quasi intégralement des airs de Don Giovanni ou La Messe des morts. Tout comme Jean Lacornerie a « proposé à Pierre Bleuse de rapprocher Mozart et Salieri de l'Onéguine de Tchaïkovski pour faire un spectacle sur la figure du duel artistique et de l'assassinat d'un génie. Pour passer d'une parti­tion à l'autre Pierre (Bleuse) a imaginé d'emprunter l'ouverture de Sad­ko comme un pont mystérieux entre les deux oeuvres. » Et de s'attacher « plus au thème pouchkinien de deux amis qui finissent par se haïr qu'aux figures historiques des deux compositeurs du XVIIIe siècle. (Nous) serons dans les brumes du XIXe. Et tout finira dans la neige » précise dans sa note d'intention, celui qui est devenu un spécialiste des mises en scène d'opéra et collabore très régulièrement avec la vénérable maison lyonnaise, dont un Roméo et Juliette expressionniste en diable en 2015.

Opéra de Lyon, 31 octobre au 7 novembre, www.opera-lyon.com




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide