Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Restauration - « La maison de François et Claire », entre patrimoine et social

le - - Actualités

Restauration - « La maison de François et Claire », entre patrimoine et social
La signature de la convention entre la Pierre Angulaire et la Fondation du Patrimoine (D.R.)

Aménagé dans la première moitié du XIXe siècle en jardin anglais arboré comprenant allées, lac, pièce d’eau, et bosquets, le domaine de Moncelard, situé route de Paris sur la commune de Tassin-la-Demi-Lune - 16 hectares, clos de murs - a ensuite hébergé jusqu’à 2005 un couvent de religieuses clarisses.


Le domaine comprend une maison de maître et des bâtiments annexes portés par l’Institut Mérieux qui crée son université, 6 hectares lui étant réservés. Le parc abrite également d’anciennes serres ainsi qu’une orangerie. Cette dernière était destinée à abriter durant la mauvaise saison les agrumes, lauriers roses et palmiers du jardin d’été.
C’est sur cette orangerie du domaine de Montcelard et sur l’élément restant du vieux Château Guérin, que s’appuie le projet de logements « la Maison de François et Claire ». En partie défigurée par la rehausse d’un étage, l’orangerie était à l’abandon et très dégradée. L’objectif du projet est de recréer un lien d’hospitalité, de convivialité et de rencontre, dans la continuité de l’action des clarisses de 1950 à 2005.
La qualité paysagée et le calme du site en font un endroit privilégié pour accueillir des personnes dépendantes ou vieillissantes. Il s’agit de réaliser une petite unité de vie de 24 logements, une salle de soins et un lieu de vie ; 14 logements au rez-de-chaussée du bâtiment à destination d’étudiants ou de jeunes du service civil appelés à travailler ou aider au fonctionnement de l’unité de vie, et à des personnes socialement défavorisées, non dépendantes, dont l’état de santé nécessite cependant une attention. A noter que l’un des logements sera affecté à la famille franciscaine qui assurera un accompagnement humain et spirituel.
De plus, une « hospitalité » sera installée dans l’orangerie à restaurer : lieu d’échanges pour les résidents de la Maison, cette hospitalité sera ouverte aux chercheurs et étudiants de l’université Mérieux, appelés également à participer à la vie de cette maison. Ces trois pôles représentent une surface habitable de 1 723 m² pour une surface hors œuvre nette de 2 313 m².
Le projet s'inscrit dans le cadre d'un partenariat entre la Pierre Angulaire, les domiciles collectifs gérés par la Pierre Angulaire, les soignants des services d'urgence et les services sociaux, sans oublier la Fondation Mérieux pour le volet immobilier. Le conseil général du Rhône et l'Agence régionale de la santé ont retenu la solution d’un habitat adapté aux situations de fragilité, la Pierre Angulaire disposant d’une extension des places de son service de soins infirmier à domicile (SSIAD).
La convention signée entre la Pierre Angulaire et la Fondation du Patrimoine s’inscrit dans le cadre d’une campagne de souscriptions qui vise à encourager le mécénat populaire et le mécénat d’entreprise en faveur de la sauvegarde du patrimoine de proximité. Cette campagne a pour objectif de recueillir des fonds dans le but de restaurer l’ancienne orangerie de Montcelard, le coût des travaux éligibles s’élevant à 174 866,86 € TTC.
Pour les particuliers, le don ouvre droit à une réduction de l'impôt sur le revenu à hauteur de 66 % du don et dans la limite de 20 % du revenu imposable, ou de l’impôt sur la fortune à hauteur de 75 % du don dans la limite de 50 000 € (cette limite est atteinte lorsque le don est de 66 666 €). Pour les entreprises, la réduction d’impôt est de 60 % du don, dans la limite de 5 % du chiffre d’affaires. Rens. sur www.fondation-patrimoine.org.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide