Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Rock : Arctic Monkey et Tame Impala

le - - Actualités

Rock : Arctic Monkey et Tame Impala
DR

La date des Nuits de Fourvière arrive donc juste après la sortie de ce quatrième album, ce qui ne devrait pas manqué de plaire aux afi cionados du groupe.

L’album, enregistré au Sound City Studios à Los Angeles avec le producteur James Ford, est composé de titres légés et aériens, mais d’autres morceaux ne manquent pas d’exprimer une puissance propre au rock. La qualité des arrangements est, de plus, indéniable. Arctic Monkeys est composé de Jamie Cook, Matt Helders, Nick O’Malley et du leader, chanteur, guitariste et compositeur Alex Turner, dont la plume est à l’origine des textes de la formation. L’histoire d’Arctic Monkeys débute réellement en 2005 avec un premier single Ibet That You Look Goud on the Dancefl oor et un premier album en 2006, Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not. Il vont se faire connaitre dans leur ville de Sheffi eld, puis en Angleterre, dans toute l’Europe… pour devenir un véritable phénomène rock. Dans ces textes Alex Turner, dont la qualité d’écriture a déjà été maintes fois relevée, dépeint le quotidien de la société anglosaxonne. La prose du Leader du groupe vaudra à Artick Monkeys d’être comparé à des légendes du rock comme Morrissey ou Jarvis Cocker. Pour cette soirée aux Nuits de Fourvière, la première partie sera assurée par les autraliens Tame Impala sur un fond de rock psychédélique.

O.T.

Les Nuits de Fourvière - Grand théâtre
Rue de l’Antiquaille, LYON (69) ; Tél. : 04 72 32 00 00, www.nuitsdefourviere.com.
Lun. 11 juillet à 21 h, 35 €.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide