Fermer la publicité

Saint-Genis-Laval : l'arrivée du métro, une manne structurante

le - - Actualités

Saint-Genis-Laval : l'arrivée du métro, une manne structurante

L'extension du métro B jusqu'aux hôpitaux Lyon Sud à l'horizon 2023, constitue l'un des projets phares d'aménagement pour la métropole. Première bénéficiaire de ce projet, la commune de Saint-Genis-Laval qui va pouvoir développer de nouvelles activités autour d'un quartier en devenir.

L'arrivée du métro à Saint-Genis-Laval d'ici moins de dix ans s'inscrit dans un programme plus vaste d'aménagement baptisé « Vallon des hôpitaux ». 22 hectares de parcs et d'espaces boisés, 1 600 nouveaux logements, 3000 m2 de nouveaux commerces et la perspective de 2 700 à 3 000 emplois créés.

« Nous souhaitons réaliser un projet exemplaire pour les habitants et les usagers. L'occasion est donnée de pouvoir créer un quartier bien pensé, équilibré », lance Roland Crimier, maire de Saint-Genis-Laval. Autour de la future station, va se déployer un éco-quartier, des espaces verts, un pôle d'échanges multimodal et des zones d'activités.

Destiné à désengorger les flux routiers domicile-travail de l'A 450, en facilitant notamment l'accès des salariés et des étudiant du centre hospitalier Lyon Sud, cette extension va aussi faciliter de fait la vie des habitants dans leurs contraintes quotidiennes de mobilité.

« La ville, la métropole et le Sytral travaillent ensemble et chose notoire, c'est un quartier qui va sortir de terre autour d'un projet structurant de transport, comme le Carré de Soie, et pas l'inverse ». Une réunion publique est organisée le 7 septembre prochain à Saint-Genis-Laval pour présenter le projet.



Du même sujet


L'Essor

Hebdomadaire d’informations locales et régionales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Abonnement au journal l'Essor› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide