Fermer la publicité

Saint-Martin-en-Haut : pré-rentrée scolaire pour les directeurs d'établissements

le - - Territoires - Monts du Lyonnais

Saint-Martin-en-Haut : pré-rentrée scolaire pour les directeurs d'établissements
Catherine Putzu et Bruno Chancel

En cette fin d'août, quand certains profitent des derniers jours de soleil au bord de la plage ou à la montagne, certains sont déjà sur place pour préparer au mieux la rentrée scolaire des enseignants, du personnel et bien sûr des élèves. Dernière touche pour les travaux réalisés cet été, ménage dans les salles de classes et finalisation des emplois du temps sont à l'ordre du jour.

Pour le collège public « Le Petit Pont », le principal Jean-Luc Liens estime que « la rentrée s'annonce bien, avec la nomination de tous les professeurs. Une équipe peu renouvelée et jeune, avec une moyenne d'âge entre 35 et 45 ans. Nous avons une petite baisse d'effectifs de l'ordre de 18 élèves, mais cela correspond à une tendance générale de la démographie du département. Cela nous permet d'avoir des effectifs allégés et des classes pas trop chargées, en 6e : 24 élèves par classe, et 26 en moyenne pour les autres sections. Nous avons 16 classes et 425 élèves.

En ce qui concerne les travaux de l'été, les murs appartiennent au Département ainsi que son entretien. L'accent a été mis cette année sur la sécurité, avec l'installation de caméras pour sécuriser les accès et l'accueil. Nous avons aussi initié un PPMS (plan de prévention de mise en sécurité). C'est un travail en bonne entente avec le Département mais aussi les familles qui sont informées, et les décisions passent en conseil d'administration. Des exercices seront reconduits pour les incendies avec des évacuations rapides. Mais aussi une sonorisation spécifique est installée pour des alertes spécifiques, de confinement éventuel ou de consignes particulières.

Et pour la rentrée pédagogique, avec la reforme des collèges, on va accentuer encore l'accompagnement personnalisé des élèves, en créant des temps en groupe dans différentes matières. Professeurs et élèves apprécient ces temps forts.

En ce qui concerne les langues, nous avons anglais, espagnol et italien. Il y a deux ans, nous avons perdu la classe bi-langue d'italien, mais nous l'aurons peut-être l'an prochain. Nous avons toujours un enseignement de latin avec 60 élèves, à partir de la 5e. Le cours est toujours très apprécié avec un professeur dynamique qui propose des approches culturelles et historiques. Un projet en Bourgogne est renouvelé tous les 2 ans autour de fouilles archéologiques. 

Concernant le centre scolaire Saint-Martin, la directrice de l'école élémentaire, Catherine Putzu explique que « l'école va accueillir cette année 328 élèves, 16 professeures des écoles, 4 ATSEM et des intervenants en anglais et en sport. Nos effectifs sont stables et sont même à saturation, mais maîtrisés. Pour ma 5e année à Saint-Martin, nous aboutissons à un projet engagé depuis 3 ans. A savoir un projet pédagogique avec des classes de cycles en formant des groupes de besoin. Ce projet concerne tous les enseignants qui se sont tous formés et sont motivés par cette petite révolution. C'est un projet novateur et pilote dans le secteur. Chaque enfant trouve sa place en fonction de ses capacités et de son besoin. Des passerelles entre classes et enseignants deviennent la règle.

Les classes de CP sont de 20 élèves, l'objectif étant de réussir pour tous ce passage, ce moment charnière. Seules ces classes sont à niveau simple. Pour toutes les autres, les classes sont multi-niveaux. 

Pour Bruno Chancel, principal du collège, « l'intérêt est aussi d'avoir une continuité entre les CM2 et le passage en 6e. Nous allons dans le même sens et travaillons en commun. Pour le collège, nous continuons à travailler sur l'accompagnement personnalisé. Nous souhaitons réellement proposé un parcours scolaire complet  et de proximité.

Le collège accueille cette année 377 élèves et 27 professeurs. Des travaux important ont été réalisés encore cet été, notre saison 3. Avec la création d'un préau sur la cour du haut, un espace conséquent permettra d'être à l'abri des intempéries. Aucun espace de ce type n'existait jusque là dans les cours. Il a été conçu pour laisser passer la lumière et des lames de bois orientés permettent aussi un ombrage jusqu'au milieu d'après-midi, sans obscurcir les salles des classes.

Une salle nouvelle de classe a été créée, et 4 salles rénovées. Enfin l'équipement numérique se poursuit avec vidéoprojecteurs interactifs et PC portables pour la salle de technologie. Les élèves et les parents peuvent suivre sur le site de l'établissement l'avancée des travaux. Notre souci et notre satisfaction : la réussite de chacun, avec des retours positifs en termes d'orientation. »



Du même sujet


L'Essor

Hebdomadaire d’informations locales et régionales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Abonnement au journal l'Essor› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide