Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Signature - 1,5 M€ sur 4 ans pour la filière apicole rhônalpine

le - - Actualités

Signature - 1,5 M€ sur 4 ans pour la filière apicole rhônalpine
La signature du contrat régional d'objectifs

Avec 6 500 apiculteurs dont 250 professionnels, Rhône-Alpes est la première région productrice de miel.

La filière rencontre aujourd’hui des difficultés qui la fragilisent : environnement de moins en moins propice et surmortalité des abeilles (20 à 30 % de perte hivernale chaque année), ce qui entraîne une diminution importante du nombre d’apiculteurs (40 % de moins depuis 2 000) et qui nécessite une évolution du métier d’apiculteur.
L’ensemble des acteurs de l’apiculture rhônalpine a travaillé dans la concertation à l’élaboration du contrat régional d’objectifs (Crof), dont le plan d’actions se décline en six axes prioritaires : sauvegarder et maintenir l’abeille dans un environnement favorable, contribuer à un cheptel sain, mieux connaître l’apiculture régionale, lui donner davantage de visibilité sur les territoires, maintenir et augmenter le nombre d’apiculteurs, soutenir les investissements collectifs.
Le lycée agricole de la Côte-Saint-André est l’unique établissement rhônalpin proposant une formation apicole diplômante sur site. Son objectif est de former 30 apiculteurs professionnels d’ici 3 ans. Il met notamment en œuvre un programme de recherche visant à sélectionner une abeille adaptée aux conditions de productions régionales et à créer ainsi de nouvelles souches d’abeilles de qualité en partenariat avec l’Adara.
La Région soutient les actions de la filière apicole à hauteur de 561 000 € sur 4 ans via le Crof et de 150 000 € par an via le pôle d’expérimentation et de progrès (PEP) Rhône-Alpes qui mène des expérimentations nécessaires au développement apicole. Enfin, en accompagnement du projet collectif de filière, la Région aide les apiculteurs pour l’acquisition des matériels nécessaires aux mielleries et aux ateliers de préparation et transformation des produits de la ruche avec une enveloppe de 400 000 € sur 4 ans.

Lire aussi : Le secteur apicole a le bourdon (25 mars 2013)





MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide