Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Traitement des ordures ménagères - Le SITOM Sud Rhône en poule position

le - - Actualités

Traitement des ordures ménagères - Le SITOM Sud Rhône en poule position
Une poule ingère près de 150 kg de déchets alimentaires en un an

Engagé sur un programme local de prévention des déchets en partenariat avec l’Ademe afin de réduire de 7 % les ordures ménagères et assimilés, le Sitom (Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères) Sud Rhône mène de nombreuses actions pour concourir à cet objectif : compostage individuel, collectif et en établissement, promotion des achats malins, des couches lavables, des gobelets réutilisables, sensibilisation au gaspillage alimentaire, animations scolaires... Dans ce cadre, le président René Martinez souhaite expérimenter, sur deux communes dépendant du Sitom, Simandres et Montagny, la mise à disposition de poules auprès de foyers volontaires pour inciter la population à réduire sa production de déchets.

Engagé sur un programme local de prévention des déchets en partenariat avec l’Ademe afin de réduire de 7 % les ordures ménagères et assimilés, le Sitom (Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères) Sud Rhône mène de nombreuses actions pour concourir à cet objectif : compostage individuel, collectif et en établissement, promotion des achats malins, des couches lavables, des gobelets réutilisables, sensibilisation au gaspillage alimentaire, animations scolaires...
Dans ce cadre, le président René Martinez souhaite expérimenter, sur deux communes dépendant du Sitom, Simandres et Montagny, la mise à disposition de poules auprès de foyers volontaires pour inciter la population à réduire sa production de déchets. L’intérêt de ce projet réside principalement dans détournement de la poubelle grise des déchets alimentaires (restes de repas) et des déchets fermentescibles produits par les foyers, et donc dans la réduction à la source, priorité en matière de gestion des déchets.
Selon les estimations, une poule ingère près de 150 kg de déchets alimentaires sur une année. Les éventuels restes de repas, qu’il est difficile de composter, trouvent ainsi un exutoire en dehors de la poubelle ! Pour le Sitom, c’est aussi un coût d’incinération évité (plus de 100 € la tonne de déchets non recyclables). Avoir des poules permet également d’obtenir des œufs frais et « locaux ». Alors que plus de 220 œufs par an sont produits par poule, des économies indéniables sont ainsi réalisées.
Des appels à candidature ont été diffusés dans les bulletins municipaux des deux communes en vue de trouver les foyers volontaires. Les demandes ont été réceptionnées entre juillet et fin septembre. Au total, 11 foyers de Montagny et 12 de Simandres participeront à ce projet. Ils recevront deux poules chacun, respectivement les 8 et 9 novembre. Le Sitom a choisi un fournisseur de poules situé sur son territoire : il s’agit de l’élevage avicole de Saint-Maurice-sur-Dargoire.
En contrepartie de la mise à disposition des poules sous conventionnement, les  foyers volontaires devront s’engager à disposer d’un espace de vie agréable pour le bien-être des animaux (15 à 20 m² de terrain libre et un abri).  Ils devront s’attacher à s’en occuper de façon régulière (nourriture, entretien...). Ils mesureront également la quantité de déchets détournés des ordures ménagères et estimeront le nombre d’œufs produits chaque mois.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide