Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Un nouveau parc urbain à Lyon

le - - Actualités

Un nouveau parc urbain à Lyon
L'agglomération lyonnaise va se doter d'un nouveau parc urbain. Après ceux de la Tête d'Or, de Lacroix-Laval, et de Gerland, c'est le projet, déjà en gestation depuis plusieurs années, de Sergent Blandan, à la jonction des 3e et 7e arrondissements de Lyon qui a été mis sur les rails par Gérard Collomb, président du Grand Lyon, Gilles Buna, vice-président en charge de l'urbanisme opérationnel et des espaces urbains, Gérard Claisse, vice-président du Grand Lyon, en charge de la participation citoyenne, et les équipes de concepteurs du projet.

Un parc de 17 hectares qui devrait voir débuter les premiers travaux de sa réalisation dès l’année prochaine, et qui concerne quelque 50 000 Lyonnais qui habitent à moins de 20 minutes à pieds de cet espace.

Le site a été acquis voilà trois ans par le Grand Lyon pour 15 M€. Six fois plus petit que l’historique parc de la Tête d’Or, il est situé dans un milieu urbain très dense et devrait constituer un nouveau « poumon vert » pour l’agglomération, avec un mot d’ordre : la végétalisation. Les deux tiers de cet aménagement, dont le coût est estimé à 42 M€, prise en charge par la ville et le Grand Lyon, devraient être réalisés à la mi-2013, la partie centrale étant quant à elle programmée pour 2015. Il sera doté de cinq portes d’accès et sera fermé la nuit.

Le Parc Sergent Blandan sera compartimenté en trois espaces distincts, avec un lieu de repli ouvert sur la ville au nord, l’oasis centrale, perchée, avec une vue panoramique vers le sud et sur la nature en contrebas. Franck Poirier, directeur du cabinet d’architectes Base, en charge du projet, précise que « 50 % du parc est constitué d’espaces ouverts et 50 % d’espaces fermés ». L’ensemble de cette réalisation vient appuyer plusieurs opérations mitoyennes comme le réaménagement de la rue Garibaldi, le prolongement de la ligne de tramway T4 et l’arrivée du groupe scolaire Victorien Sardou et de la ZAC Berthelot.

Le centre nautique envisagé dans un premier temps a été abandonné à la demande des riverains craignant des nuisances sonores. Quant au château du XVe siècle, il abritera un hôtel et des buvettes, le reste des bâtiments existants étant à destination de résidences étudiantes. Une place polyvalente sera aménagée sur l’ancienne place d’armes, un espace dégagé, sur ses flancs des bâtiments seront conservés. Entre l’école Sardou et la place polyvalente, une aire de jeux sera aménagée sous forme d’un mur en bois courbe finissant en verticale.
Un solarium sera installé sur les remparts du fort du XIXe siècle et fonctionnera comme des paravents qui compartimenteront les espaces. Une passerelle piétonne, accessible aux personnes à mobilité réduite, constituera un passage entre les arbres. Proche du jardin d’ombre, elle raccordera le fort et la future entrée située boulevard des Tchécoslovaques. Concernant les douves, remblayées au fil du temps, le projet propose de les décaisser de 1,50 m pour créer une grande prairie.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide