Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Un tour de l'activité régionale avec le Medef

le - - Actualités

Un tour de l'activité régionale avec le Medef
Le marché de l'emploi reste très dégradé (© Angel Sanhueza)

Après plusieurs mois consécutifs de baisse, la production industrielle semble se stabiliser en Rhône-Alpes, notamment grâce au fléchissement du prix des matières premières.

Globalement, les carnets de commandes commencent à frémir, même si ces derniers restent nettement en-dessous de leur niveau de référence. Les entreprises tournées vers l’international s’en sortent toujours mieux. Les prévisions sont toujours très prudentes, avec au mieux un maintien de l’activité.
Dans le commerce, à l’exception de quelques branches, la tendance est restée défavorable fin 2012 pour les activités de commerce en Rhône-Alpes comme sur l’ensemble du territoire français, avec des tensions persistantes sur la trésorerie et l’emploi. Quelques signes semblent néanmoins témoigner d’une meilleure orientation début 2013, notamment dans le commerce de détail (lire notre édition du 30 novembre, page 3). A confirmer.  
Malgré de fortes disparités selon les segments, l’activité reste globalement difficile dans les services, avec une demande atone et une forte pression sur les prix. Fin 2012, le chiffre d’affaires des entreprises du secteur est toujours en retrait, les difficultés de trésorerie sont au plus haut et les perspectives restent dégradées, compte tenu d’une visibilité très limitée. Si le travail temporaire se replie à nouveau, les activités informatiques, l’ingénierie, les études techniques, le transport et l’hébergement parviennent à maintenir leur niveau d’activité.
Le secteur du bâtiment et des travaux publics reste très difficile, avec une baisse continue des mises en chantier de logements collectifs et individuels. La construction neuve de locaux professionnels est également en berne, en particulier les locaux d’hébergement hôtelier, les entrepôts et les locaux industriels. L’activité et la rentabilité des entreprises du secteur est toujours en baisse, pesant de plus en plus sur l’emploi.
Les mises en chantiers en région Rhône-Alpes reculent de 12 % depuis le début de l’année, tandis que les émissions de permis de construire s’affichent en légère hausse. Les emplois salariés reculent de 0,6 % et les emplois intérimaires de 4,9 %.
Le solde du commerce extérieur reste positif en Rhône-Alpes malgré un tassement continu des exportations. Au 3e trimestre 2012, ce solde était de 523 M€, en retrait par rapport aux 699 M€ enregistrés au 3e trimestre 2011. Les exportations sont en baisse de 2,5 % sur un an et les importations de 1,1 %.
Le marché de l’emploi reste très dégradé dans notre région comme sur l’ensemble du territoire français. Aucune embellie n’est en outre envisagée au cours des prochains mois. Après la hausse record du chômage en septembre (+ 2,2 %), le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en Rhône-Alpes a continué de croître en octobre, avec une progression de 1,6 %.
Après un bon début d’année, la tendance s’est inversée en septembre sur la création d’entreprises, en particulier au niveau des créations « classiques », l’auto-entreprenariat restant dans le vert. Sur les 9 premiers mois de l’année, la création d’entreprise progressait de 2,4 % en région Rhône-Alpes et de 1 % en France, soutenue par le régime des auto-entrepreneurs qui représentaient 56 % des créations. Sur le seul mois de septembre, les créations diminuaient toutefois de 10 % en Rhône-Alpes et de 9 % sur l’ensemble du territoire français.
Après une période de stabilisation, les défaillances d’entreprises reprennent leur ascension, témoignant de la persistance d’une économie en berne. Au 3e trimestre 2012, le nombre de défaillances d’entreprises a progressé de 8,1 % en Rhône-Alpes sur un an, à 1 282 entreprises, et de 3,5 % en France, à 11 396 entreprises. Les difficultés s’accélèrent en particulier pour les PME de moins de 50 salariés.


Manque de confiance

Selon le panel économique du Medef Lyon-Rhône, composé de 50 chefs d’entreprise, 57% des entreprises jugeaient en octobre dernier leur trésorerie satisfaisante contre 38 % qui la jugeaient difficile, voire très difficile. 58 % se disaient peu ou pas du tout confiants sur le niveau d’activité de leur entreprise.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide