Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Vaugneray - La Vierge de Miséricorde retrouve sa place dans la vitrine

le - - Territoires - Vallons du Lyonnais

Vaugneray - La Vierge de Miséricorde retrouve sa place dans la vitrine
La restauration avait débuté début janvier

Les zones peintes de la statue étaient assez bien conservées mais sales, des cloques d’humidité apparaissaient sur la face arrière, on notait une érosion de la dorure.

L’état des bois était satisfaisant, la statue ayant fait l’objet, il y a quelques années, d’un traitement suite à une infestation par des insectes xylophages.
Frédéric Nicol, doreur restaurateur, a effectué un remarquable travail, en accord avec Carole Paret, conservateur délégué au service de la Conservation des antiquités et objets d’art du Rhône. Cette restauration a été effectuée dans l’objectif de conserver l’aspect ancien, seules les zones manquantes ont été reconstituées, dorées et patinées. La main manquante a été sculptée, une peinture à base de colle de peau et pigments a été appliquée, suivie d’une patine forte à l’huile.
Le manteau de la Vierge orné de motifs floraux a été reconstitué. Le socle portant le monogramme de la Vierge a été lui aussi restauré, de même que le globe sur lequel la statue est dressée, sans oublier le serpent que la Vierge foule au pied.
L’aménagement de la vitrine se poursuit avec la mise en valeur des objets du culte, des bannières, etc… Reste à installer un éclairage approprié et à étiqueter les objets. De plus amples renseignements sur ce travail de restauration seront donnés par M. Nicol, le 16 juin, lors de la Journée du petit patrimoine de pays. Rendez-vous à 15 h à l’église.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide