Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

Youri au Mali et Millery jumelées

le - - Territoires

Youri au Mali et Millery jumelées
La pluie, présage de bons augures pour les Maliens, était au rendez-vous de cette cérémonie tant attendue. Devant la population invitée, en présence de nombreuses autorités, du consul honoraire du Mali à Lyon Georges Penato, du directeur de l'école N'Diaye, d'une délégation parisienne sympathisant du Mali, le maire Marc Cliet recevait son homologue Malien de Youri, Sambou Diaby et son premier adjoint Kandioura Samassa ainsi qu'un conseiller, Tidjani Camara. Les deux maires signaient la charte liant les deux communes.

Après de nombreuses difficultés pour l’obtention des visas, la délégation Malienne rencontrait enfin l’association Youri, initiatrice de ce projet.

Depuis 17 ans et sept voyages, grâce à Jacqueline Descours (aujourd’hui disparue, un hommage lui a été rendu), l’association Youri-Echanges-Actions mène des actions humanitaires avec l’implication citoyenne des Yourois. Christian Reuve, président du comité de jumelage et Christine Fornelle-Dellaca, présidente de l’association soulignaient « le reflet de cet engagement qui n’est pas un aboutissement mais un tremplin pour continuer et enrichir ce partenariat ».
L’officialisation de ce double engagement permettra de renforcer les liens, de favoriser les contacts et d’échanger les idées, les techniques et les produits. Une plaque sera apposée aux quatre entrées de Millery.
La fête continuait avec le marché africain, parc Bourchanin et un repas africain préparé par des cuisinières burkinabèes. Un concert gratuit de l’artiste togolais Gah Ste Li terminait ce jumelage.




MatOz
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

L'Essor Rhône Journal d'annonces légales et d'informations locales et régionales pour le département du Rhônes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide